Hellcome on Dreadful!
Hansel & Gretel
Administrateurs
Profil - MP
Quand la mort n'est pas là, les zombies dansent
- Dans ce monde envahi par des créatures plus étranges les unes que les autres, les Zombies avaient décidés de vivre en paix, il y a déjà quelques décennies. Mais le pouvaient-ils vraiment ? Pour ces êtres, la seule présence d'un être au sang chaud créait chez eux une irrépressible envie de viande fraîche ! Le cerveau, organe succulent s'il en est, eut donc tôt fait de menacer la paix qu'ils avaient cherchés à obtenir. C'est alors qu'une décision extrême fut prise : Les Zombies allaient s'exiler sur une île déserte, rien qu'à eux, et vivre en autarcie ! Ainsi fut créée Dreadful, l'île des morts-vivants !


 

Partagez|

Turold Darkest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Turold Darkest
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Scientifique au Laboratoire Cinq Flèches
Cerveaux : 66
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Loyal Bon
MessageSujet: Turold Darkest Dim 24 Mai - 15:06


Âge : 21ans
Chanson Thème : AFI - Prelude 12/21
Espèce : Lycanthrope

Histoire :
http://our-lands.monempire.net/t298-amen-beyond-izzy-libre#1307
http://our-lands.monempire.net/t314-blablablaa-os#1403
http://our-lands.monempire.net/t329-falling-down-in-os-x#1455
http://our-lands.monempire.net/t336-la-nuitee-d-hier-izzy#1492
http://our-lands.monempire.net/t340-call-this-self-destruction-os#1515
http://our-lands.monempire.net/t341-bien-le-bonjour-decede-os
http://our-lands.monempire.net/t342-iron-heart-os#1521
http://our-lands.monempire.net/t343-quelque-chose-a-mettre-fin-os#1522

(mémo:
-Il était ami avec Uta Hikizora.
-Se sentait proche de Near malgré le caractère de ce dernier. Lorsque ce dernier s'est brisé, Turold en a éprouvé une réelle peine.
-Était materné par Sabrina.
-Connaissait Edouard H. (ne lui a jamais adressé la parole, ne s'en soucie pas sans pour autant lui manquer de respect)
-Relations tendues avec Marjolaine bien qu'il la respecte toujours autant.
-Ne veut pas penser à Rebecca.
-Connait Wakai L. (elle l'a soigné des suites d'un évanouissement)
-Relation difficile avec Zune De Laudreuil (elle a quand même failli le zigouiller) mais il la respecte tout de même. S'il la revoit, il refusera de s'en approcher même si Kenneth est en danger.
-Considère Kenneth Wolfberg comme son maître et le trouve attirant.
-Connait Izzy Berger (il la trouve gentille même si son boulot au sein du Cinq Flèches le terrorise)
-Hait Trixie De Laudreuil (traumatisme)
-Se doute que Beyond est l'assassin (soufflé par Izzy). L'a déjà vu de loin, l'attaquerait si il le voit.
-Est pote avec Lulle. )

Elle était magnifique, cette femme aux membres tranchés. Elle avait un visage félin et des formes adorables. Certes, l'humaine aurait eu un certain succès si elle n'était pas destiné à rehausser le nombre d'humains en ce monde. Désormais machine à enfanter, elle ne survécu pas à son dernier né et celle qui l'admirait de loin durant les multiples séances de reproduction ne sut vers quoi se tourner sinon le bébé qui gardait alors en son être chaque trait de sa génitrice.
Profitant de l'enfant quelques jours, elle s'en lassa et le délaissa à un ami, pensant qu'il lui réglerait son compte d'un bon coup de crocs dans la jugulaire une fois l'appétit venu.
Mais Philippé ne gaspillait pas. C'était un Yōkai de bonté et il ne voyait pas l'utilité de tuer un bébé lorsque l'intégralité de son sang ne serait pas utilisé. Puis l'humain était de bonne facture, il réussi à survivre assez longtemps pour que le Vampire voit en lui assez de potentiel pour l'user.

Turold devint un jeune garçon maladroit mais dévoué. D'une gentillesse exacerbé, il ne fit pas attention à la froideur de Rebecca, sa maîtresse, ni aux jeux violents que pratiquaient leur fille, Marjolaine, qui n'avait d'autre ami que le petit serviteur.
Enfin, lorsque la joliesse de Turold survint, Philippé choisit d'investir en son esclave en l'envoyant au Centre de Dressage Black Roses, où il apprendrait toutes les ficelles pour devenir une excellence au lit.


- ...Car je sais qu'il lui est très cher, il est évident que mon époux aimera que son esclave l'accompagne dans sa dernière demeure.

La bruine tombait sur l'herbe mouillée du cimetière. Tout le gratin de la ville s'était rassemblé pour faire un dernier adieu à Philippé Darkest, le styliste le plus renommé de l'Heart. Turold lui-même, esclave depuis toujours au service du défunt, ne savait retenir ses larmes et faisait bien de son mieux pour ne pas être bruyant au possible alors que son unique repère s'effaçait dans l'oblivion. Son avenir, certes, lui apparaissait plus qu'incertain mais il n'y avait songé depuis l'affreuse nouvelle, si préoccupait par le chagrin de sa perte qu'il était.
Ce ne fut que lorsque Rebecca Darkest, sa maîtresse, fini son hommage par ces mots terribles qu'il saisit toute la haine et la jalousie qu'elle ressentait à son égard. Avant qu'il eut le temps de fuir bien loin, la créature l'avait attrapé par le bras et jeté dans le cercueil au côté du cadavre décapité de son cher maître.

A cet acte de cruauté, seuls certaines murmures répondirent mais on referma l'engin de mort et on continua la cérémonie comme si de rien n'était.



- Vous croyez qu'il est heureux, là où il est ?
- Je n'en doute pas une seconde. Pas un mot n'en semblait vrai. Turold ferma les yeux et se lança. Il s'agissait pour lui de la phrase la plus pénible qu'il eut à dire.
- ...On dit en ville que c'est vous qui l'avez tué, c'est vrai ? Elle se figea sur place.
- Où... Où est-ce que tu as entendu ça si tu ne sors jamais ?
- Cette personne qui est venue durant votre absence me l'a dit. Trixie de Laudreuil... L'être la plus infâme qu'il ait jamais connu, un monstre de cruauté. Néanmoins, il n'avait jamais jusqu'ici éprouvé la moindre haine sinon peut-être pour l'assassin de son maître. Il assurait sa voix et son ton se faisait impérieux. Il lui fallait connaître la vérité même s'il ne pouvait s'empêcher de se sentir mal à l'aise en une telle situation.

- Je couvre quelqu'un.
A cette révélation, il tressailli. Ses yeux s'embuèrent et il tenta de ne pas céder à la tristesse et à l'idignation. Tant de sentiments se mélangeaient dans sa tête... Quelque part... Il échappait au pire car si elle avait été la meurtrière comme il en avait douté et craint, il n'aurait eu en ce monde rien qu'une mascarade d'existence. Toute vérité jamais connue se serait à jamais effondrée et il aurait fini par comprendre qu'il était en tout point responsable de la mort de Philippé car objet de convoitise pour la meurtrière.
Mais d'un autre côté, il avait cru et eut confiance en cette Vampire. Il la connaissait depuis toujours et avait pensé pouvoir compter sur elle... Philippé aussi, à sa manière, l'appréciait. Pourquoi... Quel démon l'aura poussé à les trahir tout deux ?
- Ce crime... Est impardonnable. Il ne retenait plus ses sanglots au grand agacement de la Vampire Rouge. Vous ne devriez pas aider un tel monstre ! Elle ferma les yeux, tentant de garder son calme.
- Turold... T'es un grand garçon, non ? Capable de comprendre qu'il y a des choses qui peuvent t'échapper. Celle-là en fait partie. Avec le temps, peut-être que tu comprendras. En attendant, raccroche-toï au fait que je prends soin de ta poire et que tu dois vite guérir car on va un peu te secouer pour renforcer ton métabolisme.
- Je n'en ait aucune envie. Elle grimaça.
- Pardon ? Comme si tu avais le choix !
- Ce ne sont pas vos affaires. Il releva la tête et la fixa droit dans les yeux, ne pouvant pas retenir un rire nerveux sous l'air interloqué de Zune De Laudreuil. Il la testait et venait de comprendre qu'il pouvait sans soucis dépasser les limites. A vrai dire, il en avait eu le sentiment depuis bien longtemps mais n'en avait jamais éprouvé l'envie. Et maintenant... Maintenant... Il n'avait plus rien à perdre ! Après tout, j'ai bien le droit de dire ça, non ?! Ne saisissant plus la situation, elle recula par réflexe. Cela offrit à Turold l'assurance qu'il lui manquait. Alors ? J'attends !
- Tu l'as. Désormais, il la regardait méchamment. Elle était complice du meurtre de Philippé ! Il la considérait comme une amie, la laisser élever sa fille, l'adorait enfin ! Et cette raclure couvrait sa mort par pur égoïsme ! Comme s'il ne l'avait pas saisie depuis le temps... Il s'agissait encore certainement d'une affaire de fesses. Tu l'as, mais uniquement si tu as conscience que notre relation n'en sera plus jamais la même. Sa bouche s’entrouvrit, il chercha quelque chose à dire mais ne trouva pas. Alors il se remit à rire.
- Ce ne sont... Pas vos affaires. Disait-il alors que son petit corps était secoué par ce rire. Quelle imbécile, se laisser ainsi marcher sur les pieds ! Il l'estimait bien peu maintenant tout autant qu'il souhaitait lui donner une leçon. Pauvre chose inconscience, c'était donc à lui de l'éduquer ! Ce n'est pas à vous de vous occuper de la santé de vos esclaves ! Il tendit le bras en direction de la fenêtre, s'emporta. Faire venir le médecin, les mettre dans votre lit pour qu'ils se rétablissent ! Un rictus cruel s'afficha aux abords de ses lèvres. A moins que vous ne souhaitiez être dominée, sachez rester à votre place et vos esclaves en feront de même !



Psychique

Fin analyste, peu de situations lui échappent. Intelligent et vif d'esprit, Turold n'est pas manipulateur. D'ailleurs, il n'aime pas abuser des autres. Il est d'une profonde gentillesse et se sent bien lorsqu'il offre son aide ou lorsqu'il travaille pour un but ou un autre. Très mauvais en ménage (il n'a jamais appris à le faire) et maladroit de surcroit, il est d'une inutilité remarquable lorsqu'il s'agit d'entretenir une maison. C'est cependant un fin cuisinier et ses talents n'auront de cesse de croître qu'il s'entrainera d'avantage.
Il possède une forte empathie qui lui permet de pardonner la plupart du temps à ceux lui faisant du mal. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'il se fasse du mal à lui-même lorsqu'il se retrouve à aider une personne dont les intérêts sont contraires au sien. Turold est ce genre de personne qui se fera toujours passer en dernier.
Tuer le gêne, mais il le fera pour sauver un être cher. Son geste le hantera cependant durant de longs mois. Ce n'est pas un assassin.
Il s'attache assez vite, à son grand damne, mais les amitiés sincères sont très dures à concevoir pour lui, car des deux personnes qu'il ait jamais aimé, l'un est mort et l'autre a tenté de le tuer.

Son estime de soit est très basse, cela majoritairement dû à son vécu même si son caractère sincère pourrait aussi l'y pousser. A vrai dire, il se considère difficilement comme un être vivant. Son dressage au Black Roses lui a offert des connaissances étendues dans le domaine pervers et il saura sans problèmes devancer les fantasmes d'un homme ou d'une femme. Cependant il n'est pas centré sur la chose, certainement car son éducation fut un long supplice. Il lui arrive malgré tout d'apprécier cela lorsque la personne en face y prend soin.

Physique

Côté physique, eh bien il est difficile de passer par dessus le fait que Turold a une peau brune très foncée, ce qui fait que la nuit on ne le voit pas tant que ça. Ses yeux et ses cheveux sont de couleur noire onyx et quant à ses origines, si elles semblent indubitablement africaines. On peut cependant noter que ses cheveux sont bien lisses et ses yeux trop bridés, remettant donc en doute cette dernière idée. En réalité Turold est une sorte de métisse né en Cité du Feu. Il possède un visage androgyne, d'une forme triangulaire et ses lèvres sont douces et pulpeuses. S'il est bien maigre (pas plus de 49 kilos!!) il est assez musclé et son corps est plus résistant qu'il ne laisse à penser.
Il possède le sceau de la famille Darkest brûlé sur la joue gauche et celui de la famille De Laudreuil dans le dos, au niveau du bassin. Il manque de la chair sur son bras droit et sur ces deux derniers nous pouvons apercevoir des cicatrices laissant penser que la chair avait, par endroit, été transpercée. Dans son dos se trouve des traces de coups de fouet, en cours de disparition.

_________________



falling in love, a hard decision
saying things like, "I will protect you."
making the same promise during each end
will you crumble painfully?

it's okay if it's true love
-Ai no Shiren!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: Turold Darkest Jeu 28 Mai - 13:06

Permission spéciale accordée au vu de tes nombreux caméos et d'un nombre de lignes plus qu'atteint.

Cependant, veille à nous rendre une histoire claire au plus vite, d'accord ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr

Turold Darkest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country
» Soviet Power ! [AAR - Darkest Hour - The Great Campaign]
» [AAR/récit Darkest Hour] Pour un Reich Millénaire
» ➳ Darkest Bloody Secret
» Now you can see the darkest side of me {Kyle}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreadful ; Zombies & Autres Décédés :: HRP :: Présentations-