Hellcome on Dreadful!
Hansel & Gretel
Administrateurs
Profil - MP
Quand la mort n'est pas là, les zombies dansent
- Dans ce monde envahi par des créatures plus étranges les unes que les autres, les Zombies avaient décidés de vivre en paix, il y a déjà quelques décennies. Mais le pouvaient-ils vraiment ? Pour ces êtres, la seule présence d'un être au sang chaud créait chez eux une irrépressible envie de viande fraîche ! Le cerveau, organe succulent s'il en est, eut donc tôt fait de menacer la paix qu'ils avaient cherchés à obtenir. C'est alors qu'une décision extrême fut prise : Les Zombies allaient s'exiler sur une île déserte, rien qu'à eux, et vivre en autarcie ! Ainsi fut créée Dreadful, l'île des morts-vivants !


 

Partagez|

Just Some Tears Tearing Flesh out of the Just

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Aureliucz Walker
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 827
Profession : Ermite reclus
Cerveaux : 43
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
10/100  (10/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Just Some Tears Tearing Flesh out of the Just Mar 26 Mai - 20:08



Il y avait cette fille,
et elle l'obsédait.

Les dégâts du passé causaient des ouragans dans son présent. La blessure d'un éternel futur...
Aureliucz releva un visage baigné de larmes.

Autour de lui, l'eau autrement si clair du lagon était trouble. Il ravala sa douleur et sourit.

< Dis, dis, et si tu n'étais qu'à moi ?
Pour une fois, je souhaiterais quelqu'un qui s'occupe de moi.
Rien que de moi... >

Le cadavre flottait à la surface. Et il l'enfonça des deux mains.
Il se fichait de tuer,
mais ça faisait mal quelque part.

Il se fichait d'être brisé,
mais ça arrivait pourtant à chaque fois.

Cette fille qui s'était enfuie à sa vue- attend, reviens !
Je suis venu pour toi. Je t'aime- Chloé.

Elle n'était plus là.
Morte.

Il y a des siècles de cela, un cadavre égorgé. Et pourtant cette sensation sous ses doigts, cette fille qu'il tuait, n'était-ce pas sa trop chère et tendre ? Oh qu'il souhaitait la revoir ! Il la savait dans le visage de toutes les filles !
Alors là, là, il n'y avait vraiment pas moyen qu'il la laisse s'enfuir avec son regard horrifié. Hé, de quoi as-tu peur, jolie donzelle ? Certainement pas de moi, car tu me connais ! ...n'est-ce pas ?
Il lui souriait.

Qu'elle est belle sa princesse ! Qu'elle est touchante son infante !
Il la serra dans les bras.

La folie ? Elle le guette ? Mais depuis combien de temps a-t-il perdu la raison, soufflant les mots maladroits:
Tuez-moi.

Il voulait, il daigna l'embrasser.
Sa princesse.

Une douleur sourde qui frappait son torse, sa tête embrumée, il tremblait. Pouvait-il trembler, voyez-vous donc l'état de son corps ? Le mort non mort, celui qui erre depuis un millénaire sur ces terres...!
L'enfant né dans l'atrocité, celui qui grandit pour devenir monstre lui-même.
Aureliucz riait.

Personne.
Personne pour lui parler.
Personne pour le contrôler.
Alors,
forcément,
au bout d'une éternité de solitude...

Il croqua dans le corps froid, glacé, gelé, trempé.

et, les yeux fermés, il lui sembla pleurer.


_________________

Revenir en haut Aller en bas

Just Some Tears Tearing Flesh out of the Just

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» REQUIEM V.2 ◑ « Flesh & Blood. // I'm Alive. »
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» 07. My tears dry on their own

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreadful ; Zombies & Autres Décédés :: L'Océan :: Lagon-