Hellcome on Dreadful!
Hansel & Gretel
Administrateurs
Profil - MP
Quand la mort n'est pas là, les zombies dansent
- Dans ce monde envahi par des créatures plus étranges les unes que les autres, les Zombies avaient décidés de vivre en paix, il y a déjà quelques décennies. Mais le pouvaient-ils vraiment ? Pour ces êtres, la seule présence d'un être au sang chaud créait chez eux une irrépressible envie de viande fraîche ! Le cerveau, organe succulent s'il en est, eut donc tôt fait de menacer la paix qu'ils avaient cherchés à obtenir. C'est alors qu'une décision extrême fut prise : Les Zombies allaient s'exiler sur une île déserte, rien qu'à eux, et vivre en autarcie ! Ainsi fut créée Dreadful, l'île des morts-vivants !


 

Partagez|

Les Foudres d'un Mort |pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 24
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Les Foudres d'un Mort |pv Jeu 28 Mai - 19:58

Il était temps de mettre fin à cette foutue mascarade.
Indigo n'avait jamais apprécié ni même supporté Belphégor Wolfberg. Il aurait pu le tuer sur le coup si cela ne lui aurait pas valus les foudres de sa maîtresse. A vrai dire, ce chien ignorant n'était là que pour le remplacer et son utilité était donc évidé depuis son grand retour.
Que quelqu'un le tue, il s'en foutait donc comme de sa première purée. Cela lui faisait même franchement plaisir.
Que ce même quelqu'un s'en soit prit deux fois à sa maîtresse, il avait plus de mal à le blairer.

L'état dans lequel il avait vu Zune à chaque fois qu'il s'était agit de cet ami d'enfance... L’écœurait. Il n'avait eu alors qu'une envie; lui étaler son poing dans sa sale gueule de connard blond. Il ne supportait pas l'idée de savoir que quelqu'un était passé avant lui et encore moins que ce quelqu'un gardait toujours autant d'importance dans la tête de sa Vampire ! Elle était à elle, quoiqu'ils en disent et il comptait bien la garder uniquement pour lui. Aussi fallait-il éliminer l'autre connard.
Grandement aidé par sa haine envers ceux qui ne respectaient pas ses plans, Indigo avait trouvé assez de puissance pour se glisser dans Kiru, son vieux renard de compagnie, et de le faire traverser les continents à coup d'infiltration dans les moyens de locomotion s'offrant à son usage.
Il n'avait pas tout à fait saisi l'étendu de sa force actuelle, mais il se savait capable de dérouiller son ennemi avant que la rouquine ne commette l'erreur fatale d'aller se faire tuer à Dreadful. Bien qu'il se doutait se faire par la suite sérieusement taper sur les doigts, il s'en balançait royalement. Il y avait bien plus important à protéger qu'une distrayante querelle ! Alors si elle lui en voulait, si elle le haïssait pour cela... Ou même pire, l'ignorait ! Il l'accepterait. Tant qu'elle restait en vie, tant qu'il pouvait savoir que ce cerveau délicieusement machiavélique était à l’œuvre. Il avait besoin de la savoir active.
Et la dépression dont elle faisait preuve n'aidait en rien ceci.

La mort de Ruko avait été tragique, mais tout le monde l'avait prévu. Il n'était pas forcément blessé de cette fin, car si la Rebelle avait eu pour lui les plus pures intentions, elle l'avait également trahi par deux fois d'une manière totalement écœurante et cela, il ne lui pardonnait pas. C'était une connaissance en moins, mais une raclure éliminée de ce monde qui ne s'en portait que mieux. Il était triste pour sa mère, mais c'était tout. Il ne porterait pas son deuil. Après tout, c'était elle qui avait décidé de mourir en partant tomber nez à nez avec son doppelgänger !
Il aurait pu en rire.

Le trouver n'avait pas été chose difficile. D'instinct, il savait où rencontrer son ennemi et comment il pourrait lui régler son compte. Il ne tarda pas à se retrouver dans le laboratoire et, libérant son animal, franchit murs après murs chaque pièce jusqu'à atterrir dans la salle servant à manipuler virus et éléments dangereux... Mais si, vous savez, tous ces produits qui font BOUM et qui, lorsqu'ils se répandent, peuvent être corrosif ou bien dangereux pour corps et cadavres...
Ici, il attendit que Kenneth W. vienne. Et lorsqu'il vit enfin l'avorton, il se tenait dans un recoin de la pièce, souriant.

- C'est pas trop tôt, salopard.

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ken Wolfberg
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 349
Profession : Assistant au laboratoire 5Flèches
Cerveaux : 64
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
35/100  (35/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Jeu 28 Mai - 21:43

Il lui fallut passer le SAS de décontamination.

Fatigué après une nuit de cauchemars, Kenneth se levait du mauvais pied. Une tasse de café fraîchement chaude à la main, préparée par les bons soins du gentil Turold, il se frotta le front en tentant de remettre son cerveau-lent en route. Aujourd'hui était un nouveau jour comprenant de nouvelles recherches... Et pourtant toujours le même et ennuyant but.
Il n'était pas du type scientifique et préférait de loin se battre voir faire les corvées que de se creuser la tête sur la composition de telle ou telle partie de l'antidote. Dommage, il aurait pu continuer son ancien métier d'assassin...
Il se surprit à regretter l'absence de Nataku, qu'il n'avait pas revu depuis près de six mois maintenant. Il se demandait bien ce que la petite louve faisait à l'heure actuelle. Il serait bien parti lui rendre visite mais... Retourner à Rosaire ? Plutôt crever !

Allez, il était temps de se remuer. Enfilant sa blouse blanche et cherchant son carnet de notes, il adressa un salut! mal réveillé à Lully devant laquelle il passa. Turold ? Il ne l'avait pas vu, il devait être ailleurs. Encore heureux qu'il ait préparé le café, le gamin !
Il englouti la boisson puis posa sa tasse encore chaude sur des notes qui n'étaient pas marquées de son écriture et enfin, il franchit la zone de décontamination tout en lisant son carnet de notes. Impossible... Avait-il réellement écrit autant d'absurdités, hier ? Il soupira tout en se frottant vigoureusement les cheveux. Hm eh bien, plus qu'à tout recom-

- C'est pas trop tôt, salopard.
- Qu'est-ce que tu fous ici ?!

Avant de finir sa phrase, Kenneth avait commencé à attaquer. Il avait bien remarqué que ce gars-là était un ennemi et il n'y avait aucune chance qu'il lui laisse le temps de frapper le premier. Après tout, il avait été assassin à la solde des Wolfberg et son entrainement ne connaissait nulles failles. Un bon coup dans les côtes aurait fait l'affaire s'il n'était pas lamentablement passé au travers.

- Un fantôme ?! Pauvre merde ! Fait chier ! Comment combattre un fantôme ?! Il n'avait nul talent d'exorcisme et aucun aspirateur sous la main. Hors de question de fuir, cependant ! Il fallait l'éliminer coûte que coûte ! Si ça se trouve, ce pauvre con en avait après les recherches ! Ou alors il était envoyé par les Wolfberg. Un fantôme d'une de ses victimes ? Non, il se rappellerait d'une tronche pareille ! Mais comment faire pour tuer ce qui est déjà mort ? Un fantôme, putain ! Il cogitait vitesse grand V mais n'avait jamais affronté ce type d'adversaire. Et maintenant qu'il avait attaqué... Plus moyen de reculer. Pas le choix, il lui fallait de l'aide extérieure. Ça lui faisait très mal de se l'avouer, mais tout seul il n'avait aucune chance... Il n'y avait pas de Nécromanciens dans le coin... Non ! Il avait mieux ! Il existait surement, dans toutes ces fioles, de quoi anéantir un fantôme ! Il lui suffisait de trouver la bonne...

_________________


Le sceau hérétique au delà du divin
Une prière à un dieu qui ne fait rien
Derniers sacrements pour des âmes brûlantes
Trois petits mots et une question lancinante

Love's the funeral of hearts
And an ode for cruelty
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 24
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Jeu 28 Mai - 22:20

Il touchait aux fioles ? Ça le faisait bien rire ! Ça tombait bien, même ! Quel poison pouvait-il balancer à la face de ce vieux rat ? D'un geste de la main, il envoya valser sur lui deux ou trois de ces potions, tout en riant à mort. Hahaha qu'il était beau le vieux Lycanthrope effrayant ! Qu'il était terrible et menaçant ! Pitoyable ! Même un fantôme arrivait à le mettre à ses pieds !
Et c'était de cette chose dont Zune avait si peur ?! A quoi cela servait-il qu'il passe autant de temps à la remettre sur le droit chemin si un imbécile tel que lui la faisait dérailler ?!
Avouez qu'il y avait de quoi être en pétard !

Un liquide corrosif atterri sur le Lycanthrope avant que le rafut des fioles brisées n'attire une autre personne. Une femme, jeune d'apparence mais dont les traits semblaient étrangement vieillis. Le cheveux orange, le visage sec et les manières péteuses, il ne la connaissait ni d'Eve ni d'Adam mais semblait une habitante du labo. Prévenant une riposte de la demoiselle, il lui envoya quelque chose en pleine tronche.

- N'avise pas de t'en mêler, pouffiasse ! Je fais la fête à cet enfoiré et j'me casse. C'est entre lui et moi ! Le Lycanthrope n'en menait pas large et ça l'amusait tellement ! Il prit même la peine de lui répondre... Vous voyez, c'est pas très cool de laisser un mourant sans réponses. C'est un peu comme si on lui zigouillait ses dernières volontés. Quant à toi, sale con, c'que je fous ici, tu t'en doutes ! Tu fous ma Zune dans cet état de merde et tu crois t'en sortir comme ça ?!
Dans son pétage de plomb, il avait zigouillé ceux de la salle, faisant s'allumer les ampoules au dessus de la tête avant que ces dernières n'explosent en jolis petits fragments rappelant une neige de noël. Le SAS avait également été ouvert, désactivé, et les générateurs de secours s'affolaient tout en déchantant eux-aussi. Diverses seringues flottaient autour du fantôme et il compta bien les envoyer sur sa cible...

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ken Wolfberg
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 349
Profession : Assistant au laboratoire 5Flèches
Cerveaux : 64
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
35/100  (35/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Jeu 28 Mai - 22:54

Il attrapa enfin la bonne fiole alors qu'avait débarqué la pauvre Lully qui n'eut que le temps d'esquiver l'un des échantillons. Déployant ses ailes noires, Lully s'envola à quelques mètres du sol et, d'en haut, attendit le bon moment pour attaquer ou pour parer une attaque.

Il.... Était envoyé par Zune ?!
C'était la chose la plus débile qu'il eut à entendre. Ne dissimulant pas un sourire amusé, Kenneth ignorait totalement les fragments de fioles s'étant fichées dans sa chair et l'acide la lui rongeant. Après tout, il ne ressentait nul douleur mais cela l'agaçait bien que la fiole ait touché son visage. Ce n'était pas qu'il était gêné d'être mutilé... Mais mieux valait préserver ce corps tant qu'il le pouvait sous peine de devoir passer le reste de l'éternité avec un membre sur deux.
En face de lui, c'était un adversaire sérieux. Alors autant donner le meilleur, qu'il ne soit pas sous-estimé !

Agacé, pourtant, à l'idée de devoir encore combattre à cause de cette pimbêche, il brisait le goulot de la fiole d'un coup de crocs.

- Kenneth, j'te jure ! Tu nous as encore ramené de la plèbe ! La prochaine fois je te jette hors du laboratoire ! puis de se retourner vers le fantôme: Et toi ! Ose encore une fois m'insulter, paria ! Je m'appelle LULLY et tu te souviendras de mon nom ! Elle attrapa au vol la fiole qu'il lui lançait et l'envoya en plein sur le fantôme avant qu'il ne lance les seringues. Un nuage de poussière noir explosa et le pendentif qu'il portait autour du cou se fissura.
C'était du sang de Tsuno, très utile contre les sorts Nécromans. Lully jubila, c'était bien joué. Elle n'avait pas repéré le pendentif, mais Kenneth, si. Vu l'apparence du bijou, il s'agissait d'un artefact contenant la puissance d'un nécromancien. Inutile de se demander où cette chose avait été volée, l'important était que maintenant elle était hors d'usage pour le fantôme. La succube, par ailleurs, avait un certain plan en tête.

- Je crois qu'on s'est mal compris. T'es chez moi ici et tu vas me faire le plaisir de dégager. Il attrapa une autre potion, de celles, bien méchantes, avec une étiquette tête de mort scotchée dessus. Sinon... Il va t'arriver de sacrées bricoles. Et tant que t'y es, tu diras à Zune d'aller se faire foutre.

_________________


Le sceau hérétique au delà du divin
Une prière à un dieu qui ne fait rien
Derniers sacrements pour des âmes brûlantes
Trois petits mots et une question lancinante

Love's the funeral of hearts
And an ode for cruelty
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 24
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Ven 29 Mai - 18:11

...Le pendentif !
Pour la première fois depuis des années, Indigo eut vraiment peur.
Comment allait-il faire sans le pendentif ?! C'était grâce à la puissance de son ancien ami Devil qu'il avait pu venir jusqu'ici et les attaquer... Sans cela, il n'était qu'un pauvre fantôme ordinaire en proie à ses émotions... Du moins en était-il convaincu.
Alors que la télékinésie résiduelle faisait virevolter dangereusement les objets autour de lui, celui qui avait été heureux d'être esclave tomba à terre. Les genoux au sol, le regard vide, il était désemparé. Mais une voix dans sa tête lui soufflait de ne pas abandonner. Il avait bien trop à perdre pour se permettre d'échouer maintenant ! Il fallait éradiquer ces enfoirés de la surface de la planète !
Alors il balança ces foutues seringues et pria pour que son attaque n'échoue pas. Mais, trop faible, elle ne fit que toucher la Succube alors que celle-ci faisait mine de débuter une attaque. Elle tomba au sol, écharpée par la cinquantaine d'aiguilles lui transperçant les ailes, point hautement sensibles chez nos créatures ailées. Sin émit un sourire satisfait. Au moins, il en avait bousillé une. Maintenant, il ne restait qu'à dégommer assez le Zombie pour que Zune se charge de lui sans problème.
Il faisait de son mieux, mais luttait à chaque seconde contre l'angoisse qui l'étreignait. Il craignait l'incapacité, il craignait disparaitre... Après tout, qu'est-ce qui l'empêchait de devenir ce genre de fantôme diaphane qu'il avait tant côtoyé ? Ces êtres sans raison aucune, qui ne se rappelaient même plus qui ils étaient ! L'apparence qui devenait vague, incertaine, jusqu'à ce qu'ils n'existent plus du tout... Indigo avait peur de la mort. Une peur panique qui l'arrêtait en plein dans son attaque, qui étouffait sa rage d'une main lourde et ferme. Qui l'étouffait lui...
Il trembla.

Perdant toute conscience, il tenta une charge sur son ennemi... S'il gagnait assez de forces, ne serait-ce que pour lui arracher les entrailles, peut-être le ralentirait-il. Il lui fallait juste... Un peu de matérialité, quelques secondes supplémentaires de la vie qui lui avait été volée.

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ken Wolfberg
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 349
Profession : Assistant au laboratoire 5Flèches
Cerveaux : 64
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
35/100  (35/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Ven 29 Mai - 18:33

Kenneth s'était précipité sur Lully tombée au sol. Si l'attaque n'avait été aérienne, nulle doute qu'il se serait jeté au devant des aiguilles pour l'en protéger. Après tout, lui ne sentait plus rien. Il la ramassa et elle tressaillit, s'appuyant sur l'épaule du Zombie. Sa tête bascula sur le côté, près de l'oreille de Kenneth et il entendit clairement murmurer ces mots...

- Maintenant, récupère-moi ce fichu collier. Interloqué, il pensa d'abord à l'avarice de la lady, qui voudrait probablement le pendentif pour le revendre et il n'y fit pas attention... Mais au vu de la situation, elle devait forcément avoir quelque chose derrière la tête !
Les produits mutagènes qui avaient infestés le corps de Lully la faisait gémir de douleur. Néanmoins, elle tenait bon. Elle n'avait pas vécu tant d'années pour que le premier fantôme venu lui mette une raclée ! Quant aux fioles renversées, la vapeur mauvaise s'en échappant avait finit par donner l'alarme. La sirène retentissait bruyamment et blessait gravement l'ouïe toujours sensible de Kenneth. Il tentait tout de même de faire avec, se concentrant sur le pendentif.
Les objets volants autour du fantôme étaient une barrière certaine mais une fois la potion qu'il tenait en main lancée, ça n'était plus un problème. Effectivement, l'explosif avait frayé un passage jusqu'au fantôme et même tout autour de lui. Lully pesta dans un murmure contre les dégâts causés au laboratoire.
Profitant de la diversion lors de la dernière attaque de la créature, Kenneth s'élança lui aussi et vola le collier car le fantôme ne s'y attendait pas. Il le lança aussitôt à la succube qui le récupéra d'une main ferme.

- Tu mea; oboeditis. Chuchota cette dernière. Puis, redressant la tête, elle le clama d'un ton plus fort. Tu mea; oboeditis !! Kenneth, d'abord sous le choc du comportement anormal de son ami, retrouva là une manie nécromancienne. Il n'aimait lui-même pas les nécromanciens pour ce que l'un d'entre eux lui avait fait autrefois. S'il avait sû que Lully en était une...

Lully, en réalité, avait un père Nécromancien. Elle n'était pourtant qu'une très vague sang-mêlée car les caractéristiques de Succubes comblaient totalement son personnage. Malgré tout, elle gardait quelques apprentissages de la race paternelle et était tout à fait capable de faire plier les pouvoirs d'un artefact pour son usage personnel.
Ainsi, c'était la source même de la puissance du fantôme qui servait désormais à le maîtriser.
Lorsque la litanie sembla être assez efficace pour mettre le fantôme hors d'état de nuire, Lully se redressa de toute sa hauteur. Ses ailes blessées déployées autant que faire se peut. De pas qu'elle se battait pour achever sans tomber, elle s'arrêta face à lui. Un air cruel ravagea ses traits.

- Tu es déjà à genoux, c'est un bon début.
- Achève-le. Lança un Kenneth d'un ton froid. Il ne pardonnait pas à Lully de lui avoir caché ce côté d'elle-même et souhaitait en finir avec la situation au plus vite car il restait le laboratoire à remettre en état et ses nerfs à calmer.

_________________


Le sceau hérétique au delà du divin
Une prière à un dieu qui ne fait rien
Derniers sacrements pour des âmes brûlantes
Trois petits mots et une question lancinante

Love's the funeral of hearts
And an ode for cruelty
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 24
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv Ven 29 Mai - 21:44

Une bombe explosa et Sin de regarder incongru autour de lui sans pour autant comprendre ce qu'il se passait. Lorsqu'il reprit ses esprits, il chargea.
Mais l'attaque échoua lamentablement et il eut à peine le temps de remarquer le pendentif disparu que celui-ci se retrouvait aux mains de son ennemi... Puis de la nana. Il saisit avec stupéfaction que son comportement lui en rappelait étrangement d'autres... Sale petite pute !
C'était bien sa veine ! Une Nécro ! Il haïssait ces bestioles-là ! Devil ayant tenté de le tuer, Aymerick ayant bien failli réussir... Chaque fois qu'il avait côtoyé l'une de ces petites raclures, elle lui avait apportée des ennuis plus gros que lui. Sin poussa un juron à l'égard de celle qui lui ôtait ses dernières forces. Bientôt, il ne réussit même plus à bouger et retomba au sol comme une grosse loque.

La Nécromancienne se foutait royalement de sa gueule et Sin de serrer dents et poings. Attend que je puisse contrattaquer sombre merde... Comme si ton emprise sur moi pouvait durer éternellement !

" Achève-le. "

Hein ?
Non !
Elle n'allait quand même pas ...?
Mais pas maintenant ! Surtout pas maintenant ! 'Elle' avait besoin de lui ! Il ne pouvait pas mourir ! Certainement pas dans ces conditions ! Les yeux révulsés par l'angoisse, la terreur gravée sur un visage immatériel, Sin n'arrivait pas à réaliser dans quel pétrin il s'était fourré. Rapidement, tout le danger de la situation lui apparut et une moue à moitié folle et à moitié piteuse se lisait.

- Pi... Pitié non ! V...Vous avez besoin de moi ! Je vous serais bien plus utile vivant que mort !! Malgré toute l'ironie de la situation, le danger qu'avait un fantôme de mourir une seconde fois, il avait peur. Peur qu'elle se débarrasse tout de même de lui, peur de ne pas revoir sa Vampire Pourpre. Peur de disparaitre ici, tout seul, survivant seulement de peu à Ruko. Personne jamais ne saurait ce qu'il est advenu de lui...
Il avait encore tant à faire ! Il n'allait tout de même pas finir son histoire si tôt ? Elle venait à peine de commencer ! Il n'y avait aucune honte à s'aplatir dans de telles conditions. Mieux valait tenir encore un peu le coup, même dans cet état pitoyable, que de s'en aller dans l'oblivion à cause d'un sursaut de caractère. Il avait déjà commis cette erreur avec Aymerick, il n'allait pas recommencer....
Et puis, entrer dans leur camp prenait l'avantage qu'il sera la parfaite taupe pour sa maîtresse adorée♥.

La Succube le faisait mariner et il se doutait bien que cela voulait dire oui. L'angoisse s'estompait au fur et à mesure et faisait preuve à une façade craintive mais un intérieur serein. Pour être un parfait enfoiré, il connaissait sous le bout des doigts ce genre d'agissements sadiques, on ne pouvait le piéger à ce petit jeu. Ce qu'elle voulait, c'était bien qu'il se fasse dessus de trouille. Et bien que fantôme, il était tout à fait capable de maîtriser ce type de fausses émotions. Il lui en donnait pour son compte avec un plaisir malsain et un jeu d'acteur plus qu'au point. Après tout, il trouvera bien le moyen de se débarrasser de l'emprise de cette pétasse avant de se retrouver nez à nez avec sa saloperie à lui, comme cela il évitera un deuxième carnage comme celui s'étant produit en Fantastica. Non, surtout pas de deuxième mise à mort dans laquelle il ne saurait intervenir... Voir pire, se retourner contre elle ! Ce coup-ci, il sera du côté de celle qu'il aime lors de l'affrontement final. Et il fera un magnifique doigt d'honneur à ceux qui l'ont nourri en leur sein suite à un excès de confiance !

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom en ces limbes
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: Les Foudres d'un Mort |pv

Revenir en haut Aller en bas

Les Foudres d'un Mort |pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreadful ; Zombies & Autres Décédés :: Les Alentours :: Laboratoire Cinq Pics :: Zone de Travaux Viraux-