Hellcome on Dreadful!
Hansel & Gretel
Administrateurs
Profil - MP
Quand la mort n'est pas là, les zombies dansent
- Dans ce monde envahi par des créatures plus étranges les unes que les autres, les Zombies avaient décidés de vivre en paix, il y a déjà quelques décennies. Mais le pouvaient-ils vraiment ? Pour ces êtres, la seule présence d'un être au sang chaud créait chez eux une irrépressible envie de viande fraîche ! Le cerveau, organe succulent s'il en est, eut donc tôt fait de menacer la paix qu'ils avaient cherchés à obtenir. C'est alors qu'une décision extrême fut prise : Les Zombies allaient s'exiler sur une île déserte, rien qu'à eux, et vivre en autarcie ! Ainsi fut créée Dreadful, l'île des morts-vivants !


 

Partagez|

L'Echange d'Otage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: L'Echange d'Otage Jeu 11 Juin - 19:42



le côté des méchants ravisseurs
- Vampire Zune De Laudreuil, 350ans
- Télékinésie
- Wolfberg elle-même, ralliée à la cause
- Puissance: 75%
(Ne peut être tuée au combat)
- Barbare Hiro Mizuno, 20ans
- Force physique
- Mercenaire engagé
- Puissance: 30%
(Ne peut être tué au combat)
- Goule Uta Hikizora, 21ans
- Force physique
- Aux ordres de la famille de Zune
- Puissance: 20%
(Peut être tué au combat)
- ??
- ??
- ??
- Puissance: 95%
(Ne peut être tué au combat)
- Magicienne Majann Dakota, 17ans
- Maîtrise de la terre, (est aveugle)
- Issue d'une famille asservie aux Wolfberg
- Puissance: 40%
(Peut être tuée au combat)
- Dragon Filmûr Serkös, 60ans
- Maîtrise du feu
- Esclave Wolfberg
- Puissance: 60%
(Peut être tué au combat)

Je ne pleurerais pas.
Je n'aurais pas peur.
Je serrerais ta main et fermerais les yeux très fort.
Jusqu'à ce que la tempête passe.

C'est ce qu'on fait, nous autres Lycans.
On ne craint pas l'ennemi,
On montre les dents.
Moi je n'ai pas la trouille des ennuis,
Si tu me fais du mal, tu le paieras de ta vie !



le côté des gentils sauveurs
- Lycanthrope Turold Darkest, 21ans
- ???
- Ami des otages
- Puissance: 25%
(Peut être tué au combat)
- Elementaire de nuit Esther Lorelei, 20ans
- Agit sur les rêves
- Petite amie de Turold
- Puissance: 17%/30%
(Ne peut être tuée au combat)
- Squelette Barnaby Black, 188ans
- Immortelle sauf sort Nécromant
- Citoyenne compatissante (morte enceinte)
- Puissance: 25%
(Peut être tuée au combat)
- Liche Deus Voltaire, 140ans
- Contrôle les corps morts
- Citoyen en recherche d'action
- Puissance: 70%
(Peut être tué au combat)
- Squellette et Zombie Heath et Fever Grahams
- Immortels sauf sort Nécromant
- Citoyens compatissants
- Puissance: 50% (à deux)
(Peuvent être tués au combat)
- Squelette Camisole Myna
- Immortelle sauf sort Nécromant
- Citoyenne protectrice
- Puissance: 20%
(Peut être tuée au combat)
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Jeu 11 Juin - 23:21

' vous ne pouvez pas tuer ou mutiler (membre arraché et plus) quelqu'un noté comme 'ne pouvant pas être tué(e)(s) au combat'
' vous ne pouvez pas tuer quelqu'un possédant une puissance supérieure à la vôtre
' au vu de la puissance des personnages, vous ne pourrez pas tuer plus d'un personnage adverse par poste
' si vous ne tuez personne lors d'un de vos postes de roleplay, vous pouvez mutiler deux autres personnages tout en restant dans la limite du raisonnable
' vous ne pouvez pas blesser seul(e) un personnage possédant 50% (ou plus que ces 50%) de puissance que votre personnage. S'il vous attaque, vous pouvez néanmoins esquiver l'attaque (tout en restant dans la limite du raisonnable)
' si vous voulez blesser, mutiler ou tuer un personnage sacrifiable étant plus puissant que vous, il vous faudra lancer une attaque avec l'un de vos alliés. Votre allié sera automatiquement sacrifié et l'attaque réussira.

' vous ne pouvez pas vous découvrir un pouvoir n'ayant pas été statué avant (écrit noir sur blanc dans un roleplay ou dans votre fiche de personnage) durant ce roleplay

' le topic est libre, cela signifie que d'autres joueurs pourront se joindre à vous s'ils le désirent durant le cours du topic. Cependant aucun PNJ ne peut se rajouter durant le topic.

' le personnage sans nom protégera Davina. Vous pouvez néanmoins le déjouer et vous attaquer à l'enfant si vous sacrifiez un de vos alliés sacrifiables (ce dernier ira l'attaquer, détournant l'attention)
' le personnage sans nom pourra protéger et/ou sauver les personnages suivants si personne ne s'attaque à Davina durant le tour : Zune De Laudreuil ; Majann Dakota ; Esther Lorelei ; Barnaby Black
' vous ne pouvez pas faire parler le personnage sans nom sauf si ce dernier vous envoie un message privé avec les paroles de son personnage s'adressant au vôtre, à insérer dans votre poste

' les personnages pouvant trahir leur camp sont: Majann Dakota ; Filmûr Serkös ; Deus Voltaire. Si l'un de ces personnages a été corrompu, il vous faudra obligatoirement le préciser lors de votre premier poste en ce topic. Si cela n'a pas été précisé votre premier poste passé, le personnage ne sera pas corrompu par vos soins
' un personnage ne peut pas être corrompu par un personnage non joueur ou une entité pnj
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Zune De Laudreuil
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 352
Profession : Self-destruction, love!
Cerveaux : 58
Localisation : DTC
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 19:08



Je me rappelle de pas tremblants sur le sol glaciale. La faiblesse d'alors et la lutte effrénée pour avancer enfin. Je frissonne et m'enveloppe un peu plus dans cette couette tâchée de sang. Sur mon chemin, il n'y a personne. Pas le moindre inconnu pour me faire du mal dans ces ruelles si sombres de l'Heart. Je ferme les yeux un instant, cette réalité...
Cette réalité...

Je continue mon périple. J'ai bourrées mes poches d'argent car je savais que je ne reviendrais jamais au foyer familiale. J'avais douze ans et j'étais morte.
Alors j'avançais sans hésiter, car je savais qu'il m'attendrait. Je riais doucement, enthousiaste, imaginant la tête de mon ami lorsqu'il me verrait apparaître à sa fenêtre, momie perdue sous ses bandages, squelette carbonisé encore remuant.
J'avais mal et chaque pas me brisait. Mais je ne craignais pas la douleur, surtout pas si je pensais à lui. Lui souffrais, certainement autant que moi. Il était le seul à me comprendre, le seul à m'apprécier. Je savais que sans lui, je n'irais jamais très loin.
Il me fallait vite le rejoindre.

Je vais t'échapper...

Alors je suis montée dans ce fichu bateau. Je me suis coincée dans la cale et me suis endormie. Je sentais la douce lullaby des flots qui me berçait. Je me roulais en boule et attendais. Je ne souffrais plus, mon âme se rapprochait de la sienne et je n'hésitais pas. On avait prévu ce plan depuis des années mais seulement maintenant, nous pouvions l'accomplir. Ensemble, rien ne nous résisterait. Ensemble, nous allions nous venger de cette famille nous ayant fait souffrir.
Descendant du bateau à la faveur de la nuit, j'observais mon pays natal, Rosaire. Je lui souris, de tous mes crocs, car je l'aimais vraiment, ce pays. Alors je me suis bougée, j'ai couru jusqu'à ce que mes jambes me lâchent et que je tombe dans l'herbe trempée. Puis je me suis relevée encore et j'ai couru jusqu'à ce manoir où j'avais passé ces vacances.
Je suis entrée par la fenêtre car personne ne montait la garde, et il m'a été bien facile de briser sa prison d'argent. Puis, attrapant sa main dans la mienne, nous nous sommes tous deux enfuis à jamais.
On n'était pas poursuivis, ça les arrangeait qu'on parte.

Dans la lueur du clair de lune, on s'est montés une cabane. Puis on s'est mit au lit, moi et lui, car on était fatigués. On savait qu'au réveil, on serait là pour veiller l'un sur l'autre.

...Parce que c'est ce qui s'est passé, hein ?

Parce que je n'ai jamais disparu pour toujours, brisée et torturée. Parce qu'à mon retour, à la fin de ce siècle, on ne m'a jamais dit que tu étais mort.
Parce que je n'ai pas passé cette éternité à te pleurer, à chercher désespérément ton regard dans chaque esclave de cette planète.
Parce que tu ne m'as jamais haït de t'avoir abandonné à ton sort.... Nous entredéchirant tels les monstres que nous sommes, nous blessant de nos crocs, luttant pour l'anéantissement total de l'autre.

....Cette réalité, elle est fausse, hein ?
Par pitié, dis-moi que j'ai fait un mauvais rêve, que tu es toujours là, quelque part, à m'attendre ! Dis-moi que ces pleurs qui m'ont échappés ne sont rien sinon une terreur enfantine. Je ne t'ai jamais perdu.

16H00.

Je me réveille d'un seul coup, trempée de cette fine pellicule sanglante et des larmes rougeâtre pleins les yeux. Paniquée, il me faut un temps avant de me remettre les idées en place. Courageusement, je ravale mes sanglots.
On m'a dit que tu étais mort, Kenneth.
Je suis si désolée...

...Bien que la tête me tourne, ceci dû surement à une très jolie crise d'anémie dû à mon coup de déprime de la veille, je reconnais aisément le coin où j'ai squatté pour pioncer. Je vois le Vampire bizarroïde pas loin dont je ne me souviens d'ailleurs aucunement le nom, et je jure mentalement de m'être endormie alors que j'avais juré de ne pas céder au sommeil. Merde ! Il aurait pu me décapiter que j'aurais rien vu v'nir !
Me relevant difficilement, je matte le sol, peu assurée. C'est aujourd'hui et, à en regarder l'heure, c'est sous peu. Aussi, inutile de faire dans le chipotage. Je choppe des fringues dans ses tiroirs, je les enfiles. Le soleil, pour les Vampires, c'est pire que la fournaise. Aussi là, à l'heure actuelle, bien à l'abri derrière des fucking volets clos, je crève déjà de chaud. J'n'ose pas imaginer ce que ça sera une fois dehors...
Sans la moindre hésitation, j'enfile les couches. Je suis perturbée en ce moment, j'n'arrive plus à le cacher. J'ai mal à un endroit que je croyais insensible et c'est pas pour mon avantage. Je me demande s'il sera là... S'il ne l'est pas, tant mieux. Il faut que je garde les idées claires.
Si les Wolfberg le récupèrent vraiment tout à l'heure...

Non, il ne se sera pas laissé attrapé. Pas si facilement. Je le connais bien... Le connaissais. Le Ken que je connaissais ne se serait jamais laissé avoir. Mais je ne suis pas sûre de le connaître encore...
C'est un fantôme biscornu, un réflexion d'un passé autrefois d'une douceur de miel. Comment retrouver l'ami que j'ai perdu en l'ennemi que je combats ? Je serre le pan de mon pantalon. Allez, une autre couche de vêtements... Il a pas de capes dans son armoire ? Merde !
Je choppe le drap et me l'enfile autour du corps. Ça fera office de cape. Pas moyen de sortir si rien à rabattre sur ma tronche.
Coup de pot, j'ai gardé mes mitaines au fond de mon corset. Ce sont des merdes de cuir rouge, mais elles m'ont toujours été utile pour éviter d'avoir des doigts en moins lorsque je fricotais avec le meurtrier des Vampires. Je les enfile et recouvre le bout de mes doigts de la taie d'oreiller déchirée.
Lui, il n'est pas dans la pièce. Je ne me pose pas de questions et me bouge. Retrouvant l'Hiro un peu plus loin, au niveau de la porte d'entrée, je l'emmène à l'endroit voulu.

Le trajet se passe en silence, je n'ai pas vraiment envie de discuter. La journée a été difficile et je me sens encore mal à l'aise vis à vis de ce dont j'ai rêvé. S'il parle, je lui réponds à peine. S'il se tait, tant mieux. J'ai les mains crispées, les crocs serrés qui s'enfoncent dans ma chair. Levée du mauvais pied ? Peut-être. Ou alors je suis simplement concentrée. Les ordres, ils sont plutôt simples. Si résistance, pas de survivants sinon Turold qui doit imputer l'incident à Kenneth, se retourner contre lui une fois Davina morte. Si coup fourré, idem, mais se montrer d'autant plus méchants que nous aurions étés trompés. Je confie cela à Hiro, qu'il ne fasse pas d'erreurs. Tuer Turold reviendrait à avoir organisé la prise d'otage pour rien. Le Lycanthrope importait peu à Teliia qui voulait surtout donner une leçon à son esclave.
Pour ma part, je préférais ne pas y penser. Peut-être, au contraire, aurais-je dû réfléchir plus avant aux conséquences de mes actes car je ne savais plus trop ce que je faisais. Je plongeais dans quelque chose d'encore plus gros alors que j'étais déjà largement dépassée... Certes, il me fallait une vengeance, mais je ne savais plus de qui je me vengeais et pourquoi... Ni même qui se vengeait.
Teliia, certainement.
Moi, peut-être pas.
Peut-être que je ne faisais que me blesser d'autant plus que je souffrais de la mort de ma fille. Je voulais m'en punir, en quelque sorte, m'en sentant coupable.
Oui, c'était certainement ça...

Ou pas.
Allez, on s'en branle. Une bonne baston, ça remet toujours les idées en place. Je jette un coup d’œil à mon bras... Ça ira ? Ça fait peu de temps qu'il a été remis en place, ce con. Idem pour ma jambe, ils pourraient lâcher sans prévenir. Ça me ferait chier, tiens !
Non, j'ai confiance. Et puis, je m'en sort toujours, que je le veuille ou non !

Alors, on arrive sur le lieu du rendez-vous. Je n'ai pas préparé de coups fourrés et Uta doit nous rejoindre d'une seconde à l'autre avec Davina et le reste des sbires...

_________________


Beneath the stains of time
The feelings disappear
You are someone else
I am still right here
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 19:22

Premier tour,

Uta Hikizora ne tarde pas à arriver, tenant fermement la petite Davina Ul'swart. La tête haute, elle retient courageusement ses larmes et cache la peur qui la prend au ventre.
C'est une Lycanthrope, se convint-elle, hors de question de montrer le moindre signe de faiblesse car maman en serait peinée. Elle est une louve et les louves sont courageuses.

La fillette a les pieds enchaînés d'argent, de manière à limiter ses mouvements. Elle ne pourra pas courir ni même se transformer. Elle n'a pas non plus la force nécessaire pour briser ses chaînes.
Ses mains, néanmoins, sont libres.

Majann Dakota et Filmûr Serkös escortent l'enfant.

Sur le lieu du rendez-vous, on n'apercevras pas Barnaby Black, Deus Voltaire, Heath et Fever Grahams qui se cachent dans la végétation, attendant le moment propice pour attaquer si nécessaire. Camisole Myna se tient à l'écart. Stoïque, elle ne dit pas grand chose et semble observer la situation d'un œil sévère. Elle attend Turold et Esther et les protégera s'ils se font attaquer durant ce tour.

C'est à Esther de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Esther Lorelei
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 47
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement:
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 20:27



L'Echange d'Otage




Aujourd'hui était le grand jour. Plus le temps passait, plus la nervosité était présente. Je tournais en rond dans la pièce qui me servait de salon. Je m'étais levée aux aurores, voulant être en forme pour le combat de ce soir. Je m'étais préparée minutieusement, ne voulant pas mourir dans la bataille. J'avais donc revêtue une robe ni trop longue, ni trop courte bleue, mettant en valeur mes formes pulpeuses, et avait cachée une dague en l'attachant d'une lanière en cuir sur ma cuisse. Le bas de la robe cachait parfaitement l'arme. J'étais déterminée à sauver cette gamine. Bon, on avait pas réussi à convaincre le lycan zombi de se joindre à nous pour sauver la petite fille. Mais on fera parfaitement sans lui. Tout avait été organisé pour que le sauvetage se passe sans trop d’encombre, malgré la baston dans l'équation. Je m'étais entraînée ces derniers jours pour pouvoir être plus forte. J'allais surtout servir de soutient a début. Après je verrais. Il y avait beaucoup de chances pour que je fasse appel à ce côté sombre de moi. Je coiffais mes cheveux une dernière fois. Je me retournais vers la pendule accrochée au mur. 16h00. Il étant tant que je parte pour aller sur le lieux du rendez-vous. Je sortis donc de la maison, et me dirigeais directement au lieux indiqué, sachant très bien que Turold y sera déjà. Mes yeux fixèrent droit devant moi, sans montrer autre émotion que la détermination. Je refusais la défaite. Par tout les moyens on devait gagner. J'arrivais bien vite au lieux de l'échange. Il y avait déjà une personne aux cheveux rouges, sans aucun doute une vampire, au vue de sa tenue. Et un garçon aux yeux rouges, dont le blanc n'était pas blanc mais noir. Il y avait aussi une de nos alliées qui était déjà sur place. Je lui fis signe de tête pour la saluer. Je détournais à nouveau mon regard sur nos ennemis. Ca n'allait pas être une mince affaire, mais on parviendra à récupérer l'otage. Dans l'air flottait une certaine tension. Normale allez vous me dire. J'étais prête aussi bien physiquement que psychologiquement à me battre. Déjà, un petit avantage, sur la vampire qui ne se découvrait pas, du au soleil toujours présent dans le ciel. Seulement, je ne me réjouissais pas trop vite. J'ignorais totalement ce dont était capable le garçon à ses côtés. Bah, cadeau surprise. Qui vivra verra, on arrivera bien à trouver une solution pour le neutraliser. Du moins je l'espérais fortement.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Couche-toi près de moi, sous le Ciel mauvais
Le noir du Jour, l'obscurité de la Nuit, nous partageons cette paralysie
Les fissures de la porte s'ouvrent, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers
Coeur noir marquant plus sombre encore, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 20:45

Premier tour,

Esther arrive donc, précédée de peu par Turold. Personne, en fin de compte, n'a été soudoyé ni par Zune, ni par l'Elementaire. Elle a remarqué une de ses alliés mais pas les autres, cachés. Elle ne semble pas au courant du fait que ces derniers soient bien présents.
La jeune femme en bleu aperçoit bientôt les PNJ ennemis arriver, ainsi que la petite Davina, qui, malgré son courage, n'en mène pas très loin. Ceux-ci se rendent vite compte que l'échange d'otage ne se passera pas comme prévu, et Filmûr semble déjà se préparer à suivre les consignes: c'est à dire éliminer tous les dupeurs sinon le Lycanthrope devant rester en vie pour être correctement monté contre Kenneth Wolfberg.

C'est à Turold de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Turold Darkest
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Scientifique au Laboratoire Cinq Flèches
Cerveaux : 66
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Loyal Bon
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 21:17



L'horrible pressentiment d'un terrible échec l'étreignait. Le si court temps imparti devint une chasse à l'aide, au plan de secours. Il chercha dans ses amis, dans ceux qu'il avait aidé durant ses heures d'ennuis, des passants sans noms qui l'avaient un jour gratifié d'un sourire.
Il réussi à convaincre cinq personnes de l'aider. Heath et Fever Grahams furent les premiers à proposer leur aide. C'étaient les gérants de la boutique d'animaux et ils n'hésitèrent pas à faire preuve de reconnaissance pour le jeune homme qui gardait leur magasin en leur absence et s'occupait des animaux avec un dévouement attendrissant. Ils l'aiguillèrent même vers Barnaby Black, qui accepta sans hésiter de se battre jusqu'à finir en poussière, s'il le fallait, tant qu'il s'agissait d'aider une enfant. Deus et Camisole se joignirent à eux peu avant l'heure fatidique. L'un fut engagé, demandant immédiatement une compensation financière et soulignant qu'il ne faisait cela que pour le plaisir du combat. La Squelette, elle, n'émit pas un son, arrivant au groupe préparant un plan et les aidant à l'élaborer sans parlementer plus que nécessaire.

En dernier recours, il avait bien pensé à trahir son ami. Qui pouvait le blâmer d'avoir pensé à sacrifier un être perdu d'avance à une enfant ayant toute la vie devant elle ? Un peu de sang de Tsuno aurait eu raison du Zombie, il aurait suffit de traîner le corps jusqu'à la lisière de cette forêt et...
Mais cela l'aurait tué. Il n'était pas ainsi. Kenneth l'avait sauvé, il serait mort plutôt que de nier ceci. Et il aurait été la pire des vermines de le poignarder ainsi ensuite.
Ainsi, au dernier moment, alors qu'il arrivait face aux ravisseurs de la petite Davina, il se dit qu'il avait fait pour le mieux.

Qu'il remarque Zune, si vite rejointe par Uta, fut un choc. Certes, il avait été prévenu du danger de cette Vampire par Lully, qu'il avait rencontré entre deux portes, mais il était loin de se douter qu'elle était mêlée à cela... Ça lui semblait tellement logique, maintenant ! Une attaque le visant lui, et Kenneth... Oui, il n'y avait qu'elle pour les haïr tous deux, avoir une raison de les nuire. Il serra les poings.
Il ne l'aurait pas cru perfide à ce point, il n'aurait pas pensé que le danger était si réel. Il l'avait déjà vu décimer et savait qu'Esther, qui le rejoignait maintenant, risquait sa vie. D'autant plus, il en était certain, que la Vampire ne supporterait pas de le savoir en aimer...

- Esther, si les choses tournent trop mal, rend-toi service et fuis. murmura le Lycanthrope. Ceux qui étaient présents aux côtés d'Uta et de Zune, ils ne les connaissaient pas, mais ils semblaient puissants, et il se doutait que ce n'était pas que des apparences. Le corps secoué par une soumission ancré en lui qu'il surmontait malgré tout, il s'adressa à ceux se dressant face à eux. Nous ne céderons pas à votre chantage. Vous insultez l'Île si vous croyez venir ici faire votre loi parmi les morts... Rendez-nous la fille et vous en sortirez vivants.

Il n'avait pas peur, ou du moins essayait-il de se convaincre qu'il ne craignait pas l'ennemi. Il pourrait les vaincre, oui. Ou du moins essayer. Il ne souhaitait pas mourir, mais il y avait bien pire à perdre. Esther, Davina... C'était pour elles qu'il se battrait s'il le fallait. Il allait faire en sorte qu'elles quittent toutes deux cet endroit en vie. Voir l'enfant dans cet état le détruisait. Elle semblait avoir souffert de son enlèvement et en gardera certainement les mêmes séquelles qu'il gardait à ce jour. Il se jura de la sauver alors qu'il défiait du regard, exhibant une fierté qu'il ne maîtrisait nullement.

_________________



falling in love, a hard decision
saying things like, "I will protect you."
making the same promise during each end
will you crumble painfully?

it's okay if it's true love
-Ai no Shiren!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Dim 14 Juin - 21:21

Premier tour,

Turold lance un ultimatum. Si les ravisseurs veulent quitter Dreadful vivants, il leur faudra leur rendre Davina. Il semblerait cependant que ceux-ci ne soient pas de cet avis et Filmûr gratifie même cette offre d'un rire acerbe. Majann, elle-aussi, comprend que le plan B va devoir s'appliquer et commence à se concentrer sur ses incantations. Le combat ne tardera surement plus.

C'est à Hiro de répondre,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Hiro Mizuno
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 32
Fiche RPG
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 10:25

Titre, titre
« Le sang a une belle couleur vermeille, vous ne trouvez pas ?»
Nous arrivions au lieux du rendez vous, avec l'otage bien évidement. Face à nous se trouvait une élémentaire, le lycan qu'on devait éviter de tuer, mais pas l'otage qui devait être échangé. Je fronçais alors les sourcils, comprenant vite que tout ne se passait pas comme prévu. La baston serait donc inévitable. Tant mieux. Je voulais me battre.

- Esther, si les choses tournent trop mal, rend-toi service et fuis.

Il avait l'air de beaucoup tenir à la demoiselle en bleu. Un bon moyen de pression dont il fallait absolument profiter.

Nous ne céderons pas à votre chantage. Vous insultez l'Île si vous croyez venir ici faire votre loi parmi les morts... Rendez-nous la fille et vous en sortirez vivants.


Cet ultimatum eut pour effet de me faire rire, un de mes acolytes et moi-même. Comme si nous allions vraiment lâcher l'affaire comme ça. C'était mal nous connaître.

Comme si nous allions partir les mains vides... Vous nous prenez vraiment pour des idiots...

Je fis alors apparaître mes fameuses griffes rouges, qui sortirent de mon dos. Celles ci s'agitaient, comme à la recherche d'une proie. Alors j'en plantais une brusquement juste à côté de la gamine.

Vous voulez la récupérer il me semble non ? Ce serait mieux qu'elle reste vivante hum ?

Je finis par lâcher un rire. Je retirais ma griffe du sol, et fis un joli doigt à nos ennemis.

Venez donc la récupérer....

Je souriais, dévoilant mes crocs aiguisés. Ma provocation marcherait à coup sûr.

_________________

Je ne peux vivre avec toi, ni sans toi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 13:07

Second tour,

Barnaby Black, Deus Voltaire, Heath et Fever Grahams toujours à couvert, Hiro nargue le camp adverse et plus particulièrement Turold, dont l'ultimatum n'a pas eu l'effet escompté. De manière plus grave, en voulant mettre en garde Esther, il se peut que le Lycanthrope leur ait révélé une faiblesse sensible.

Suite à la feinte d'Hiro, Davina sursaute et ravale des larmes qui viennent abondamment. Ses poings sont serrés sur sa robe en loque. On aperçoit son pouce manquant, tranché par ses ravisseurs. Baissant la tête, elle se tasse sur elle-même, les yeux fermés.

C'est à Zune de répondre,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Zune De Laudreuil
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 352
Profession : Self-destruction, love!
Cerveaux : 58
Localisation : DTC
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 13:58



And I said, ashes to ashes, we all fall down,
I wanna hear you sing the praise!
Tell me I'm a bad girl,
Kick me like a stray.

- House of Wolves

Jouissif.
Aucun autre mot.
Revoir Turold me fit un choc. Un an sans nouvelles, un an usé en vain. Le garçon que j'ai volé bébé avait pris en assurance et tenait plus aisément sur ses deux pieds. Ses yeux brillaient d'une lueur que je ne lui avait jamais vu. Le seul hic étaient ces horribles marques qui couraient sur son visage, couvrant le sceau des Darkest. La liberté est difficile à savourer quand une brûlure idiote vous rappelle tous les jours où vous avez été esclave, hein ?
Nul doute que mon propre sceau, entre les deux omoplates de son dos, était toujours bien visible. Je savourais cette idée. Le pauvre aurait eu du mal à s'en débarrasser sans une aide tierce et je le voyais mal demander cela à quelqu'un.

Je craignais que cet imbécile monte le village entier contre nous, mais j’eus la joie de ne voir que deux autres péquenots à ces côtés. Impossible...! Il avait mal réussi son coup, ce crétin.
...Et la fille près de lui...

- Esther, si les choses tournent trop mal, rend-toi service et fuis.

...Sa petite amie ?!
Hein ? Non ! Il aurait osé ? Moi qui le pensais gay comme une poutre, le voilà avec un vagin sur pattes ! Ha saloperie ! Je le hais.
Et elle tout autant.
Jalouse ? Non, ce n'est pas le mot. Possessive l'est plus. Une haine viscérale, un besoin de faire sauter ces... jolis... petits yeux bleus. Je hais le bleu.
Tout à coup, je comprenais mieux Hiro et son bocal. Je ferais surement pareil avec cette pair de globes, juste pour le plaisir de savoir que je les lui avait arrachés. Un sourire malsain s'étendit sur mes traits.

- Eh, toi, la souillon, quel effet ça fait de baiser avec la paire de fesses la plus connue des trois continents ? Il t'as surement refilé syphilis et champignons...! Heureusement que ce n'est pas la tronche que les clients regardent, sinon tu te taperais une belle réputation.

Des saloperies. Oui, j'y excellais. Surtout quand je connaissais par cœur les points faibles d'une personne. Turold, par exemple, je lui ait fait quelques coups fourrés lorsqu'il était sous mes ordres, comme le prostituer... Enfin, c'est un faible mot, disons que je me suis plutôt amusé à le massacrer physiquement en le refilant gratuitement à qui en avait envie. ...Mais je n'étais pas à blâmer, Philipé aussi, qui se targuait de l'aimer, le faisait tourner pour se vanter de l'excellente éducation que le Black Roses avait donné au pauvre humain.

Quand aux maladies... Non. Je dois avouer que les Yōkai y sont peu sensibles, et qu'il est donc rare que l'on contamine un Humain avec. Mais c'est toujours marrant à mentionner, en fait.
Il me faut juste ignorer le fait que si Turold avait eu des champignons à cette époque, c'est moi qui en aurait été la première emmerdée.

- Nous ne céderons pas à votre chantage. Vous insultez l'Île si vous croyez venir ici faire votre loi parmi les morts... Rendez-nous la fille et vous en sortirez vivants.

- Comme si nous allions partir les mains vides... Vous nous prenez vraiment pour des idiots...

- Le petit loup montre les crocs... Sauf qu'il est incapable de mordre. Ha, ça me rappelle la fois où j'ai décimé tous tes compagnons. L'histoire se répète, hein ? ...Oups ? Tu n'étais pas au courant que c'était moi qui... Haha, désolée, Turold.

...Je parle trop. Ou pas assez. Lui savait, et je l'avais visé en plein dans le mille, deux fois. J'en étais clairement assurée. Choisir cet instant pour révéler ça, j'avoue, c'est pas trop cool, mais il se mettait en travers de mon chemin et nous avions de sacrés comptes à régler. Alors autant se défouler un peu; lui faire mal me faisait du bien, et je ne parlais pas de la conasse qui l'accompagnait.
Quant à la morsure, il avait beau le cacher, il avait passé un sacré bout de temps chez moi et je connais de toute façon assez l'institut pour savoir les mutilations qu'ils pratiquent sous couvert de commodité. Une ablation d'une partie du muscle de la mâchoire, juste assez pour empêcher de croquer correctement mais pas de quoi ne plus fermer la bouche. Ça ne se répare pas en devenant Lycan, pour ça il faudrait qu'il n'en manque pas un bout. Turold n'aura que ses poings pour se défendre et pour un Lycan, ça craint. Il était clairement désavantagé.

- Vous voulez la récupérer il me semble non ? Ce serait mieux qu'elle reste vivante hum ?

Hiro n'est pas en reste, je le sens bien. La gamine n'est pas au mieux mais, heureusement, à la fin de la nuit, elle n'aura plus à se soucier de rien.

- Venez donc la récupérer....

...Exactement ce que j'allais dire. N’attendant pas, j'envoie une valve télékinétique sur la chieuse en bleu, histoire de l'envoyer valser plus loin. Déballant mon katana de son fourreau, je me jetais sur Turold, prête à lui trancher, au moins, un bras... Attendre qu'ils viennent ? Tu rêves ! Moi j'attaque maintenant !!

Un an que j'attends ça.

_________________


Beneath the stains of time
The feelings disappear
You are someone else
I am still right here
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 14:06

Second tour,

Visiblement, la Vampire a la langue bien pendue... Qui l'en blâmerait ? Insultes après paroles haineuses, elle finit par se décider à envoyer voler Esther sur quelques mètres pour pouvoir attaquer tranquillement Turold. Camisole, présente, s'interpose et se fait trancher un membre. Mais pas de panique ! C'est une Squelette et par conséquent ce bras se contrôle à distance. De son membre restant, elle retient l'arme, empêchant la Vampire de continuer son attaque... Mais Majann, ses sorts chargés, décide d'envoyer un éboulement sur ses ennemis et plus précisément sur Esther...

C'est à Esther de répondre,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Esther Lorelei
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 47
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement:
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 16:54



L'Echange d'Otage


- Eh, toi, la souillon, quel effet ça fait de baiser avec la paire de fesses la plus connue des trois continents ? Il t'as surement refilé syphilis et champignons...! Heureusement que ce n'est pas la tronche que les clients regardent, sinon tu te taperais une belle réputation.

Je ne pris même pas la peine de répondre à une telle provocation. Je n'en voyais pas vraiment l'utilité à vrai dire.

Tssss.... Les mots ne servent à rien... Juste de la faiblesse....

Une vague me fis alors reculer. Télékinésie ? Pourquoi pas, on va se marrer. Un bruit se fit entendre brusquement. Je sautais alors sur le côté, assez loin pour éviter l'éboulement. Ils commençaient fort dans le camp adverse. Dans ce cas je n'aurais pas à me retenir. Je fis alors apparaître une sorte de brouillard, bleu, comme moi, pour gêner la vue de nos ennemis, ce qui nous sera fort utile. Je devais à tout prix faire gagner du temps, mais sans pour autant me faire toucher. Je réfléchissais à toute vitesse. J'avais bien une idée. Ou deux.... Et puis, y avait cet homme, à cause de qui on en était arrivé à devoir se battre. Il y avait une vampire, plutôt forte en plus. Le soleil était là. Une idée me vint alors à l'esprit. J'utilisais donc mes pouvoirs pour empêcher la nuit de venir. Et fallait trouver un moyen pour enlever tout ce qu'elle portait, qui pouvait la cacher du soleil. J'eus un sourire assez malsain pour le coup. Je devais prendre ma forme de Yōkai. Ça allait être drôle. Je pris donc la forme en question, une sorte de tourbillon, ou de nuage, ou quelque chose comme ça, qui pouvait faire bien mal si on se le prenait dans la tronche. Je me dirigeais alors vers le garçon aux cheveux noirs et aux étranges griffes rouge. Il allait très certainement poser problème, et sous cette forme j'étais bien plus forte que sous ma forme humaine. Tout ce que l'on pouvait voir sous cette forme était mes étranges yeux bleus, aux pupilles reptiliennes.

Ne nous sous estimez pas ! Cela pourrait vous être fatal !


Je fonçais toujours droit sur mon ennemi, déterminée à le vaincre. On n'avait plus le choix, on nous poussait dans nos retranchements. Et il était hors de question que tout se termine ainsi.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Couche-toi près de moi, sous le Ciel mauvais
Le noir du Jour, l'obscurité de la Nuit, nous partageons cette paralysie
Les fissures de la porte s'ouvrent, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers
Coeur noir marquant plus sombre encore, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Lun 15 Juin - 17:07

Second tour,

Esther, agacée de se faire ainsi bourriner alors que le combat démarre à peine, bloque l'arrivée de la nuit. Il reste à Zune une demi-heure environ avant de ne plus pouvoir tenir sous l'ardente fournaise solaire.
Elle en profite également pour s'approcher d'Hiro, prête à l'attaquer. Mais Filmûr décide de venir en aide au Barbare pour retourner l'issue du combat. Mu par son envie de se battre, Deus Voltaire sort alors de sa cachette et combat aux côtés d'Esther. Deux contre deux, l'affrontement sera serré.

Pendant que Majann recharge son sort, Barnaby, cachée derrière un arbre, s'apprête à lui sauter à la gorge pour s'en débarrasser. De son côté, Uta détourne l'attention de Camisole pour que Zune puisse à nouveau attaquer Turold...

C'est à Turold de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Turold Darkest
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Scientifique au Laboratoire Cinq Flèches
Cerveaux : 66
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Loyal Bon
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 11:04



Davina!
L'état terrible de l'enfant l'affectait plus qu'il ne l'imaginait et il ne pouvait se concentrer sur autre chose que sur l'idée de la tirer de là au plus vite. Ses immenses yeux vert étaient trempés de larmes. Il murmura à son attention, dans la langue de son pays, que tout irait bien. Il savait qu'elle l'entendrait.
Une voix tranchante coupa net ce moment qui lui semblait à l'abri du mal.

- Eh, toi, la souillon, quel effet ça fait de baiser avec la paire de fesses la plus connue des trois continents ? Il t'as surement refilé syphilis et champignons...! Heureusement que ce n'est pas la tronche que les clients regardent, sinon tu te taperais une belle réputation.

Turold se glaça. Comment... Osait-elle... Le venin sortant de lèvres courroucées l'empoisonna aussi surement qu'il ne pu rétorquer à tel affront. C'est vrai, il ne s'était jamais imaginé bien fier. C'est vrai, il n'avait jamais cru avoir une quelconque importance en cette terre, mais... Il en eut la nausée. Comment pouvait-il... Elle n'avait donc aucune parole ?! Elle qui avait passé tant de temps à l'adorer, maintenant qu'il n'était plus auprès d'elle, se vengeait de la plus immonde des manières. Un rictus froid, empli de fiel, entacha ses traits alors qu'il ne su distinguer la vérité de l'insulte.
...Et puis, c'était amusant, venant de la part de celle qui couchait avec tout ce qu'elle pouvait, morts compris. S'il lui était venu à l'idée d'oublier qu'elle l'avait forcé à commettre de tels actes, que cela le hantait encore la nuit -comme bien d'autres choses-, il aurait tôt fait de la détromper. Jeter la pierre suite à un ordre appliqué, ce n'est pas seulement lâche, c'est aussi totalement débile.

- Tssss.... Les mots ne servent à rien... Juste de la faiblesse....

Heureusement pour lui, Esther le remis sur le droit chemin. Il n'eut pas à se justifier, à l'implorer d'ignorer de telles insultes, elle se débrouillait très bien toute seule. Il suffit d'une simple phrase, ne lui étant non plus pas adressé, pour le rasséréner. L'espace d'un instant, il ferma douloureusement les yeux.
Lui-même n'était pas sûr de savoir ce qu'il valait, mais il valait à l'heure actuellement certainement mieux que ceux risquant la vie d'une enfant innocente. C'est dans ces conditions terribles qu'il lança un ultimatum à l'effet pitoyable.

- Comme si nous allions partir les mains vides... Vous nous prenez vraiment pour des idiots...
Inutile de tergiverser avec des imbéciles. Se battre finirait plus vite le débat, mais il craignait que Davina soit blessée dans l'affrontement. Il aurait fallut que l'enfant soit en sureté avant de tenter la moindre attaque... Impossible.

- Le petit loup montre les crocs... Sauf qu'il est incapable de mordre. Ha, ça me rappelle la fois où j'ai décimé tous tes compagnons. L'histoire se répète, hein ? ...Oups ? Tu n'étais pas au courant que c'était moi qui... Haha, désolée, Turold. Durant ces quelques secondes, une succession de pendus se jetèrent devant ses yeux et il frémit face à un souvenir qu'il avait refoulé.
- Ferme-la, vipère ! Jeta le Lycanthrope, sur le point de se laisser aller à la tentation de se jeter sur la gorge de la rouquine. Il l'avait apprécié, réellement, durant toutes ces années, mais là elle allait bien trop loin et s'il n'y avait qu'une série de coups de poings pour lui faire fermer ses crocs, il n'hésiterait pas et cela lui ferait même du bien.

- Vous voulez la récupérer il me semble non ? Ce serait mieux qu'elle reste vivante hum ? Ce salopard osa l'effrayer. Turold ressenti avec toute l'empathie d'un père trop protecteur la douleur de la petite fille.
- C'est vous qui ne repartirez pas d'ici en vie ! Il allait... Tous les tuer. C'était clair maintenant. De toute sa vie, il n'avait vu pires connards et pourtant, il en avait vu ! Rebecca, à côté ? Une blague pour nourrissons ! Ceux-là, c'étaient de vrais sadiques, et il ne connaissait qu'un seul moyen de se débarrasser de sadiques... D'être pire qu'eux !
- Venez donc la récupérer....

D'un souffle, la Vampire balaya Esther sans qu'il eut le temps de réagir. Se précipitant à sa rescousse, il fut arrêté par l'attaque de cette même ennemie. Heureusement, Camisole s'interposa et Turold remarqua ce bras se faire trancher. S'ils n'étaient pas dans cette situation désespérée, il se serait jeté dessus pour le lui rafistoler, avec un peu de colle à os et un bandage bien serré, mais la situation n'était plus à cela et il ignora le membre qui se faisait piétiner durant l'affrontement.

- Ne nous sous estimez pas ! Cela pourrait vous être fatal !

Bien dit ! Uta, son ancien ami, n'hésita pas à venir attaquer Camisole, laissant Zune lui foncer dessus. Mais Turold l'attendait, le délai lui ayant permis d'activer sa transformation, elle eut à affronter un loup dont le premier réflexe fut de lui briser le bras tenant l'épée, l'empêchant d'attaquer au passage. Il en profita pour lui envoyer un coup de poing en pleine face, assez puissant pour la faire reculer sur quelques mètres.

- Tu crois franchement que j'ai besoin de crocs pour te mettre à terre ?! Il revint à la charge, lui en décrochant un nouveau dans les dents. Je les connais aussi, tes faiblesses ! Donc tu vas me faire le plaisir de te battre à nos côtés dès maintenant, car si Davina meurt, Yuroh mourra, j'ai été clair ?!

_________________



falling in love, a hard decision
saying things like, "I will protect you."
making the same promise during each end
will you crumble painfully?

it's okay if it's true love
-Ai no Shiren!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 11:16

Second tour,

Hiro et Filmûr contre Esther et Deus... L'affrontement fait toujours rage mais le dénouement sera bientôt connu.

De son côté, Turold, transformé en Lycanthrope, a envoyé deux coups de poings bien placés dans le visage de Zune. Il la menace: si Davina meurt, il s'en prendra au fils de la Vampire. Cédera-t-elle au chantage ?

L'attaque de Barnaby a connue un échec critique. En voulant se débarrasser de Majann, la magicienne l'a ensevelie sous une avalanche de terre, assez profondément pour qu'elle ne puisse en sortir. Barnaby, piégée, est considérée hors jeu.

Entre temps, le Personnage sans Nom a trouvé Heath et Fever Grahams. D'un coup d'épée, il tranche Heath en deux. La squelette peine à contre-attaquer mais Fever la protège... Ils semblent cependant en mauvaise posture.

C'est à Hiro de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Hiro Mizuno
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 32
Fiche RPG
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 11:43

L'Echange d'Otage
« Le sang a une belle couleur vermeille, vous ne trouvez pas ? »
Je souriais avec délectation en voyant la scène qui se déroulait sous mes yeux. Jusqu'à ce qu'une chose bleue, la fille de tout à l'heure (?), se dirige à toute vitesse vers moi. Je préparais alors mes griffes et les fis bouger rapidement vers la chose bleue. Je l'envoyais valdinguer à quelques mètres de moi tout en lâchant un rire cruel.

Prépare toi à souffrir...

Je plantais alors mes griffes assez violemment dans le sol, à l'endroit où se trouvait l’élémentaire. Un nuage de poussière, et des cailloux volaient dans tout les sens suite à l'attaque violente. Quand l'endroit se dissipa, je vis avec surprise que mon attaque avait échoué, la demoiselle avait disparue. Comment c'était possible ça ? Je ramenais mes griffes vers moi, prêt à me protéger si besoin. Et puis, y avait ce foutu brouillard, qui gênait ma vision. Fallait le dissiper, donc neutraliser l'élémentaire. Ce que je comptais faire avec plaisir.

Merde !


Je voyais de loin la vampire en difficulté. Et je ne pouvais lui venir en aide, moi même étant en difficulté. La demoiselle se défendait bien. Et ça, je ne l'avais pas prévue.

Je te jure que si je te choppe Miss, t'es morte !

L'énervement commençait à se faire sérieusement sentir. Ce brouillard qui gênait ma vue, la vampire en difficulté, tout ça ne me plaisait guère. Je sentis brusquement une vive douleur au niveau de mes côtes. Je venais de me prendre un sacré coup. Et je n'avais rien vu venir.

Tsss....

_________________

Je ne peux vivre avec toi, ni sans toi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 13:05

Troisième tour,

Uta démembre Camisole à coups d'épée. Un coup de chance pour Deus qui réutilise les fragments du corps pour attaquer Filmûr ! Bien que, lançant une ultime attaque blessant Deus, Filmûr est entravé sous des membres cherchant à lui arracher la plupart de ses organes internes. Il n'en a plus pour long mais à cause de la blessure infligée à Deus, la prochaine attaque pourra être fatale à la Liche.
Pendant ce temps, Uta a rejoint le Personnage sans Nom et, avec son aide, règle son compte à Fever. Mais lorsque la Goule essaye de s'en prendre à Heath, le Personnage sans Nom se met à l'attaquer.

- Uta mourra à la fin du tour suivant si personne ne lui vient en aide.
- Deus est blessé.
- Zune sera hors jeu à la fin du tour suivant.
- Filmûr mourra à la fin du prochain poste si personne ne lui vient en aide.
- Barnaby est hors jeu. Heath est hors jeu. Camisole est détruite. Fever est détruit.

C'est à Zune de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Zune De Laudreuil
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 352
Profession : Self-destruction, love!
Cerveaux : 58
Localisation : DTC
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 18:14



Conasse.
Défends-le, mais oui ! Tu verras bien, je trouverais votre point faible. Je grince des dents. Non, je suis sûre d'avoir touché... Turold est bien trop fragile, mes paroles l'ont affectées. Dès qu'il sera seul, dans le noir, ce que j'ai dit lui reviendra comme un coup de poignard.
Mais pour l'instant, j'ai bien foiré.

- Ferme-la, vipère !

Mais boucle-la, toi ! Je dis c'que j'veux et si ça te plait pas, bah c'est le but ! Consciente de l'avoir mis dans tous ses états, je me sens un peu mieux et en profite pour lancer l'attaque. C'est rapide, mais une gourdasse pleine d'os me gêne. Je m'en débarrasse en lui tranchant le bras, mais cette crétine continue de me tenir tête. J'aurais dû la réduire en poussière, mais une ancienne promesse m'en empêchait... Heureusement, il y a mon petit Uta. Le soldat, venant à ma rescousse, réquisitionne l'importune et je peux enfin attaquer Turold... Ou pas.
Le bras brisé, ça fait mal. Le coup de poing dans la gueule aussi. Je profite du recul pour remboiter ce bras dans le bon sens. J'ai un seuil de tolérance à la douleur assez élevé, mais, bien évidemment, je la ressent tout de même. Alors, je douille. Mais je douille en silence, hors de question de leur faire savoir que ça pique.

- Tu crois franchement que j'ai besoin de crocs pour te mettre à terre ?!

J'allais répondre mais je me pris une nouvelle baigne. Je saignais abondement de la tronche et lui cracha une belle gerbe rouge à la gueule. De toute façon, j'aurais pu esquiver ou me défendre, mais je ne l'avais pas fait. Lui aussi, après tout, avait le droit de se défouler... Et plus amplement, j'en avais rien à foutre d'avoir mal. La flemme de me sauver !

- Je les connais aussi, tes faiblesses ! Donc tu vas me faire le plaisir de te battre à nos côtés dès maintenant, car si Davina meurt, Yuroh mourra, j'ai été clair ?!

...Sérieux ? Il avait osé dire ça ?
- Sale tricheur de merde. Stoppée en pleine action, dégoutée par le stratagème illicite. Comment pouvait-il profiter d'éléments glanés dans le passé pour faire pression en utilisant un simple enf- okay, c'est exactement ce qu'on lui faisait subir. Je lui renvoyais un pain, visant la gorge, ce qui est bien plus efficasse que de taper dans les dents. Touche à Yuroh, mentionne-le encore une fois, et je te réduis en hachis. Là, je ne plaisantais plus. Il voulait arrêter de jouer ? Bien. Je lui fracassais le plat du katana dans les tibias. Ce dernier se brisa, non sans infliger de bons dommages à ses os. Je ne pouvais pas rêver non plus: un lycanthrope contre un morceau de métal, ça n'allait pas les lui briser. Puis j'avais pas envie d'y trancher. Et t'es marrant, murmurais-je, mais on sait tout les deux que je vais pas tenir plus de dix minutes maintenant. T'aurais p'tet dû demander gentiment avant ♥ Lui envoyant le manche du katana en plein milieu du front, je lui tournais le dos. J'avais remarqué qu'Uta était en mauvaise posture et hors de question de le laisser en danger. Je ne m'étais pas brouillé avec les parrains pour me retrouver à perdre la raison de cette querelle. Bougeant mes fesses, j'étais bien décidée à castagner l'allié qui nous trahissais. Je sais pas si je vous l'ait dit, mais je déteste les traitres !... Non, je déconne ! Je passe mon temps à ça !! ...Mais s'vrai que c'est jamais plaisant quand ça vous arrive, et que ce petit salopiot touche à Uta, je l'avais assez mauvaise.
Sauvant donc l'imbécile, je me jetais en plein milieu du chemin de l'inconnu qui croyait ça intelligent de se balader la tronche masquée. Je dégainais l'épée de Leisey. Celle-là, je la réservais pour Kenou mais je n'allais pas me laisser mettre hors service aussi facilement... Avant de m'évanouir voir de crever dans la fournaise, je préférais de loin régler son cas à cet enfoiré.

- Viens t'battre si t'es pas une lopette, trou d'balle !

_________________


Beneath the stains of time
The feelings disappear
You are someone else
I am still right here
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 18:38

Troisième tour,

Zune blesse Turold et s'enfuit à la rescousse d'Uta. Celui-ci a souffert du combat contre le Personnage sans Nom et ne peut plus se battre. Il est hors jeu mais sauf pour l'instant.
La Vampire et l'Inconnu se font face un instant, puis le Personnage sans Nom s'approche et lui chuchote quelque chose à l'oreille.

Filmûr a été tué par Deus. Il succombe, le cœur arraché par une main squelettique.

Majann rejoint Hiro et tente de l'aider du mieux possible à vaincre Esther.

- Deus est blessé.
- Zune sera hors jeu à la fin du tour.
- Barnaby est hors jeu. Heath est hors jeu. Camisole est détruite. Fever est détruit. Uta est hors jeu. Filmûr est mort.
- Zune, Hiro, Majann, le Personnage sans Nom, Turold, Esther et Deus sont encore capable de se battre pour l'instant.

C'est à Esther de répondre,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Esther Lorelei
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 47
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement:
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mar 16 Juin - 22:52



L'Echange d'Otage




Mon adversaire était plutôt coriace, fallait l'avouer. Mais je n'en démordrais pas, tant que je ne l'aurais pas mis à terre. Je ne le tuerais pas, mais je l'empêcherais de se battre encore. Rien que ça. J'avais réussi à lui porter un coup aux niveaux des côtes. Peut être, une ou deux de cassé. Je rebondis sur lui, toujours sous ma forme Yōkai, et lui porta un coup au visage, qui l'envoya valdinguer plus loin. Je fis alors apparaître ma dague, celle que j'avais planqué sous ma robe, et le lui planta dans l'épaule. Le sang gicla sur l'herbe, moi même et souilla aussi sa peau blanchâtre. Je ressortis la dague et m'éloignais à nouveau de lui. Avec une blessure pareille il aurait du mal à bouger son bras droit. J'entendis la vampire s'énerver. Salope. Je la haïssais, mais ne lui montrais pas. C'est justement ce qu'elle cherchait, et je ne comptais certainement pas lui donner cette satisfaction. T'façon le soleil finira par avoir raison d'elle. Je me reconcentrais sur mon propre adversaire. Allait-il se relever, ça ne faisait aucun doute. Brusquement je voltigeais un peu plus loin. Ces foutues griffes, encore. Je me relevais, et esquivais une autre salve. Ça ne sera pas une partie de plaisir de le battre. J'aurais même sans doute besoin d'aide. Bon, pour le moment ça allait, je gérais plutôt bien. J'y retournais à nouveau, esquivant ses attaques autant que possible. Que je rendais bien évidemment. Et puis y avait aussi cette fille, qui contrôlait la terre. Je devais la tuer. A tout prix. Mais d'abord le garçon. Alors je fis valdinguer la demoiselle vers l'inconnu. Il avait trahi son camp, et c'était bon signe. Je retournais alors à mon premier adversaire. Celui ci était dans le même état que moi. Qui de nous allait s'effondrer le premier ? Certainement pas moi. Je risquais ma vie dans ce combat, et je ne voulais pas la perdre aussi bêtement. Les coups s'enchaînaient des deux côtés. Puis tout s'arrêta. Chacun de nous était essoufflé et je repris ma forme humaine, lessivée. Mais je tenais debout, courageusement. Ma détermination, sans faille, me permettrait de vaincre mon adversaire. Et vu son état, le résultat était déjà annoncé d'avance. En sang, tout les deux, les jambes tremblotantes, je tenais bon. Jusqu'à ce que l'autre s'effondre. D'épuisement. J'avais battu mon adversaire. Je me retournais alors vers Turold, et lui fis un grand sourire. J'étais juste heureuse. Mais je me reconcentrais aussi vite sur la jeune fille du camp adverse. Je pourrais pas m'en occuper. L'épuisement se faisait sentir. Faut avouer que les combats qui s'éternisent trop, c'était pas à mon avantage. Tout mon corps tremblait, mais je tenais debout. Je vivrais, quoi qu'il en coute.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Couche-toi près de moi, sous le Ciel mauvais
Le noir du Jour, l'obscurité de la Nuit, nous partageons cette paralysie
Les fissures de la porte s'ouvrent, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers
Coeur noir marquant plus sombre encore, mais il n'y a pas de Soleil brillant à travers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mer 17 Juin - 17:18

Troisième tour,

Esther se débarrasse d'Hiro non sans mal. Celui-ci est donc hors jeu et Esther le sera elle-aussi si elle subie encore une attaque.
Malheureusement, la mêlée générale vous a fait perdre de vue un point très important: où est Davina ?
La petite fille en a effectivement profité pour disparaître.

Zune en a fait de même, peu après les paroles du Personnage sans Nom. C'est un acte de sagesse, car elle risquait sa vie à tenir plus longtemps au soleil.
Le Personnage sans Nom, justement, réceptionne en véritable gentleman une Majann éjectée par Esther et, sous la consternation totale de la magicienne, l'aide à vaincre Deus. Ils n'ont aucune pitié pour la Liche qui se fait vite détruire sous la puissance écrasante des deux êtres.
Car le combat est terminé, Majann Dakota s'en va chercher l'enfant, prête à lui régler son compte.

Il reste donc sur le champ de bataille un Hiro et un Uta à terre, souffrant de leurs blessures et incapables de se battre plus amplement, ainsi qu'une Barnaby enterrée profondément sous terre, hurlant d'effroi et une Heath tranchée en deux, mais bien remuante dû à sa qualité de Squelette.

C'est à Allen Walker de répondre,
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Aureliucz Walker
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 827
Profession : Ermite reclus
Cerveaux : 43
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
10/100  (10/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Mer 17 Juin - 21:01



Il s'avance vers le couple, marchant au travers des morts et des mourants. Un carnage de plus, une fin imminente. Allen n'en a rien à faire, cela fait longtemps que la vie et le néant ne lui font plus le moindre effet. Allen rit, d'un rire sans forme, d'un rire maniaque. Il secoue la tête et ne retire pas son masque. Allen tend la main.

< Au titre de fondateur des De Laudreuil, je vous remercie d'avoir défendu notre île. Mais c'est fini, maintenant, vous pouvez rentrer chez vous. Ne vous inquiétez plus de l'enfant ni même de Claudia qui n'osera vous importuner désormais. >

Ayant infiltré la famille offensante, il n'avait mené le combat qu'en protégeant les plus faibles, soit dit les jeunes femmes lui rappelant doucereusement sa Lénore perdue– une psalmodie pour elle, morte deux fois parce qu’elle est morte si jeune ! [Edgar Allan Poe] En faisait-il seulement la différence... Il l'avait vu dans ces visages.
L'enfant, ça n'était pas pareil. Ce fût à cause de sa faiblesse paternelle qu'il l'avait sauvé. Lui n'était là que pour tromper exil et ennui, se bercer d'une illusion d'utilité. Il ne se rappelait plus la dernière fois qu'il s'était retrouvé en telle situation, mais l'amusement qu'il en tirait était grand. Allen avait occis sans jamais trembler chaque ennemi ne lui remémorant pas l'ange disparue. Il n'y avait que Claudia, qui ait eu le droit à une différence.
Les cheveux rouges de sang lui revinrent en souvenance quelques secondes, le temps pour lui de se rappeler qu'il avait adopté cette petite. L'instant de lui murmurer ces quelques mots tragiques...


Rends-moi l'épée de Leisey, Claudia, et va sauver Doucette sans quoi soit sûre que je t'occirai.

Il n'y avait eu nul hésitation chez celle aux crocs d'animaux. Davina sauve, il pouvait abandonner le combat et retourner en la sempiternelle retraite. Il n'avait pas hésité à proposer amplement son aide à celle aux yeux clos, mais la dévouée à ses bourreaux ne réagit pas à une telle offre et préféra partir combattre pour le péril des cheveux dorés. Il s'en senti peiné, il l'enlèvera ce soir. Le dénouement ne lui apparaissait pas encore, mais il comprenait qu'elle n'en sortirait pas vivante, ses bras trempant dans des entrailles humides. On ne pouvait lui dire non sans qu'une étreinte fatale n'engorge l'impertinente.

Quittant le lieu d'affaissement sans même un Adieu, il sembla regretter de perdre celle aux yeux si bleus. Nul doute qu'ils excitaient en lui une folie d'outre-tombe. Elle était la proie, elle était le chagrin et il l'aurait sans trembler volé à sa vie s'il s'était agit d'être encentré sur sa personne. Mais par chance, cette lumineuse nuit était une horloge aux heures comptées. Il tenait à retourner en son manoir, craignant de se perdre loin de ses coutumes ancestrales.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hansel & Gretel
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 67
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Neutre
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Jeu 18 Juin - 22:03

Troisième tour,

Le Personnage sans Nom se dévoile. Il s'agit en réalité d'Allen Walker, l'un des fondateurs de la famille De Laudreuil, rivale ancestrale des Wolfberg. Le très vieux Zombie, ancien maître de Zune, l'a envoyé rechercher Davina pour son propre compte. Elle sera à l'abri chez lui si Majann ne la trouve pas avant. Allen a d'ailleurs prévu de partir retrouver Majann pour la tuer, blessé du refus de celle-ci à le suivre.

Il quitte le champ de bataille, non sans jeter un dernier regard à Esther en disant long sur son envie de posséder la jeune Yōkai.

Le combat est donc fini, vous pouvez achever les blessés.

C'est à Turold de répondre,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://dreadful.forum-pro.fr
avatar
Turold Darkest
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Scientifique au Laboratoire Cinq Flèches
Cerveaux : 66
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Loyal Bon
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage Sam 20 Juin - 11:35



Il l'avait déjà vu quelques fois auparavant.
C'était un être reclus et à moitié cinglé, alors les habitants n'essayaient pas de l'approcher. Il était parfois dangereux et qu'il se mette à prendre en charge le sort de Davina le gênait carrément. Il ne la lui laisserait pas, mais à l'heure actuelle était bien trop épuisé pour contester maintenant les choix de l'aîné.

Voyant la façon dont Allen fixait sa petite amie, Turold la tira à lui d'un air on ne peut plus sérieux. Elle lui semblait gelée et il réprima un frisson lorsqu'il la prit dans les bras. Il attendit, les sourcils froncés, que s'en aille le zombie, éméché par un tel comportement.
Allen parti, Turold reprit forme humaine et regarda autour de lui. Il n'avait pas l'habitude de voir de tels cadavres, ni même de tuer vraiment... Il avait d'ailleurs combattu mais pas achevé et ne le fera pas à l'heure actuelle non plus. Voir Uta, blessé et à terre, le chagrinait. Bien entendu, la vampire l'avait abandonné ici. Face à d'autres, la goule n'aurait surement eu aucune chance de survie, mais surement pensait-elle que Turold défendrait son ami. Et c'était en partie le cas, Turold ne saurait faire de mal à celui qui avait passé autant de temps à ses côtés. Mais il hésitait à lui venir au secours... et s'il en profitait pour le blesser ? Ou pire, blesser Esther ? Il était tout aussi impliqué que les autres dans ce qu'ils avaient fait à Davina et ça, il ne le lui pardonnera pas.
Il ne lui venait cependant pas à l'esprit qu'Esther put mal prendre un tel geste. Pour Turold, elle comprendrait aisément qu'ils furent amis. Aussi finit-il par se convaincre qu'Uta n'avait pas eu le choix et, ne se retenant pas plus longtemps, se précipita vers son ami blessé. Le mal n'était pas sérieux, mais restait dangereux pour une goule. Déchirant une manche de son sweat blanc, déjà imbibée de sang, il la cala en bandage sur une blessure ouverte du torse du jeune homme et le prit sur son dos, prêt à le ramener au laboratoire pour le soigner correctement. Il n'était plus vraiment conscient mais divaguait et Turold craignait qu'il ne succombe à ses blessures si personne ne prenait la peine de l'aider.

Il aurait fallu s'occuper des autres blessés et des alliés avant tout. Les deux femmes, par exemple... Turold se promit de revenir les aider dès qu'il se serait occupé de son ami.

- Esther ? Que vas-tu faire ? Rester ici et t'occuper des blessés ou bien rentrer te reposer ? Tu peux venir au laboratoire, si tu veux. Il y a là-bas la plus grande réserve de médicaments du continent.

Achever les blessés ? Impossible. Esther était bien trop adorable pour se livrer à telle bassesse. Oui, il en était certain, elle n'était que bonté.
Les jambes endommagées, il peinait à avancer mais puisait dans ses dernières ressources. Ça n'était pas le moment de flancher. Une fois remis sur pieds et les blessés soignés, il partirait au secours de Davina. Elle n'était pas en sécurité avec ce type et ne le sera jamais, pas avec la réputation dont il faisait preuve. La jeune fille sera bien plus en sécurité au laboratoire, défendue par Kenneth et Lully...

_________________



falling in love, a hard decision
saying things like, "I will protect you."
making the same promise during each end
will you crumble painfully?

it's okay if it's true love
-Ai no Shiren!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom en ces limbes
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: L'Echange d'Otage

Revenir en haut Aller en bas

L'Echange d'Otage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Les OPs prennent Haiti en otage ?
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» [vente echange] lot fig Warhammer
» Haiti-Dominikani libre-echange? Atansyon pa kapon.
» [Vente/Echange] Lot d'Orks 40k VS TAU/Skavens!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreadful ; Zombies & Autres Décédés :: Les Alentours :: Le Champ de Citrouilles-