Hellcome on Dreadful!
Hansel & Gretel
Administrateurs
Profil - MP
Quand la mort n'est pas là, les zombies dansent
- Dans ce monde envahi par des créatures plus étranges les unes que les autres, les Zombies avaient décidés de vivre en paix, il y a déjà quelques décennies. Mais le pouvaient-ils vraiment ? Pour ces êtres, la seule présence d'un être au sang chaud créait chez eux une irrépressible envie de viande fraîche ! Le cerveau, organe succulent s'il en est, eut donc tôt fait de menacer la paix qu'ils avaient cherchés à obtenir. C'est alors qu'une décision extrême fut prise : Les Zombies allaient s'exiler sur une île déserte, rien qu'à eux, et vivre en autarcie ! Ainsi fut créée Dreadful, l'île des morts-vivants !


 

Partagez|

En recherche de titre (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: En recherche de titre (pv) Dim 9 Aoû - 19:59



......Reprenons les choses au début, s'il vous plait.
Il n'avait lâché personne. La chose amusante se trouvait dans le fait qu'une fois revenu d'être allé porter le message à ce type -qu'il méprisait sincèrement pour le comportement débile qu'il faisait avoir à sa maîtresse adorée- il était tombé sur la nécromancienne et qu'elle ne l'avait pas laissé aller plus loin. Lui aussi commençait à ne plus supporter ces rebuts de nécromanciens, ils ne lui apportaient que des problèmes. Au départ, cependant, il n'avait jamais rien eu contre... Le souvenir de Devil se heurta à sa mémoire, il le chassa. Il s'en foutait, tant qu'il en possédait le pendentif... Ses doigts s'agrippèrent à l'objet, bien réel, qui se trouvait autour de son cou et lui conférait, faute de lui donner les pouvoirs dudit nécromant, une partie de sa puissance. De quoi tenir plus longtemps en possession, ou de pouvoir attraper les objets. C'était un trésor, récupéré depuis peu, qu'il chérissait à la place de sa précédente amitié.
Bref, revenons à nos moutons. Le combat avec la nécromancienne était ardu, notamment, bah vous savez... A cause de ses pouvoirs de nécromanciens. Coup de pot, lorsqu'elle allait l'exorciser purement et simplement -cette dernière s'étant entrainée durant ces dernières semaines- Anthem lui ouvrit le dos d'un coup de lame.
Parce que oui, elle n'était pas la seule à s'être entrainé, lui aussi en avait profité. Pas pour s'entrainer lui -ça ne servirait à rien- mais à entrainer Anthem. Et il était plutôt fier du résultat.
Il ne savait que trop bien pourquoi Zune avait choisi de vampiriser ce type... Hormis la couleur des yeux et de la peau, eh bien, il lui ressemblait pas mal. Enfin il ressemblait à ce qu'il avait été de son vivant. Cela le foutait en rogne, mais son bon caractère prenait rapidement le dessus. Il l'avait réclamé à la vampire et en avait profité pour le travailler. Le gars, incapable de tenir un objet au départ, s'était vu transformé en assassin plus ou moins qualifié. Assez pour avoir Lully par surprise. Il en était plutôt fier. Et d'Anthem, et de lui.

Il ne souhaitait pas se donner la peine de penser au reste. Ce qu'il qualifiait maintenant de 'diversion' l'avait empêché d'intervenir et lorsqu'il avait retrouvé sa maîtresse... C'était pas pour le mieux.
Le fantôme aurait volontiers tuer avec toute la cruauté dont il était capable la vampire qui osait ainsi s'en prendre à sa maîtresse. Mais cette folle l'en dissuadait. Jambes et bras arrachés, elle arrivait quand même à lui faire signe de laisser tranquille Izzy Berger. Enfoirée de masochiste.
Il avait ramené Turold et le scientifique avait récupéré la vampire, laissant crever là l'autre timbrée. Qui se souciait d'elle, de toute manière
Réparer Zune, ce n'était pas son truc. Il ne s'y connaissait en rien côté chirurgie et tout le reste... Enfin, si, le minimum. Ce que la vampire pourpre lui faisait lorsqu'il s'agissait de virer le pus qui s'était accumulé dans... Vous savez quoi ? Mieux vaut passer tout ça.

Le voilà donc seul pour le moment, à s'ennuyer comme pas possible et avec l'esprit totalement chamboulé par les émotions traversées. Anthem le suivait, de loin, et il s'en fichait pas mal. C'était lui qui lui avait demandé de garder ses distances, histoire qu'il ait un minimum d'espace vital -si on peut dire ça !- et que tout cela lui permette de faire le point. Il détestait ce continent et n'avait qu'une hâte, celle de rentrer. Reprendre son petit quotidien sans intérêt dans les méandres, rester à hanter un château en ruine en compagnie de sa rouquine. Ouais, ça restait toujours plus sympa que de la voir se faire tirer des membres par ci par là et pouvoir rien y faire !
Soupirant méchamment, il secoua la tête. Allez, allez ! Ils sont tous morts mais ça peut pas dire qu'il n'y a pas de jupettes à soulever dans le coin ? Il s'ennuyait et sa libido était souffrante. Un peu de distraction ne lui ferait pas de ma-

Vous y croyez, vous, à cette présence qu'il ressenti ? Lui, non. Ah, il la connaissait ! Une sensation douce, agréable. Hé, ça sera pas la petite zombie par hasard ? Et c'est qu'elle était pas loin !
Reportant à plus tard son envie de se farcir de la donzelle -dans tous les sens du terme, il n'aura qu'à posséder un crétin du coin... C'est plus facile lorsqu'il s'agit de retourner quelqu'un et de torturer ce même quelqu'un ensuite- il se rapprocha de la sensation éprouvée.
Le port, hm ouais. Elle était à deux pas, quoi. Ce port le faisait pas mal marrer... C'était le seul port du continent aussi lorsqu'un chargement de zombies ou de touristes un peu suicidaire y accostait... Eh bien c'était ici. Sauf qu'il ne s'appelait pas ainsi pour rien et tout bon capitaine s'attendait à ce que son bateau s'échoue lamentablement sur les récifs ou s'arrêtait sagement à bonne distance de la terre ferme. Une plage de gravier.
Une barque était donc dépêchée et les passagers ramaient jusqu'à l'arrivée. Des fois, ils faisaient ça à la nage ce qui était amusant à voir pour les non-initiés, qui ne s'y attendaient pas.
D'ailleurs, personne n'avait encore compris comment on repartait d'ici, sachant qu'il n'y avait pas le moindre bateau prenant des passagers avant de repartir. Les capitaines des vaisseaux non endommagés n'attendaient jamais de barques avant de repartir en quatrième vitesse. Aucun bateau n'était construit sur l'île. Il paraissait qu'une certaine Yuri et un Allen cherchaient une solution à ce problème.

Voyant arriver la jeune femme, il lui fit signe du bras.

- Hé, Nadia !

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nadia Fortune
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 4
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Bon
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Dim 9 Aoû - 21:42

Ma nouvelle vie n'est finalement pas aussi bien que je l'imaginais. Réveillée après des siècles de sommeil, j'apprends que je suis devenue une zombie, et que l'immortalité tant rêvée par les hybrides et humains d'autrefois est mienne. Pourtant, c'est pas si bien non plus... J'ai perdu mes amis, ma famille, Minette, et tout ce que je connaissais. Après être restée des jours, des semaines, surement des mois dans un grand cimetière plus mouvementé que n'importe qui aurait pu le penser, j'ai rencontré un vampire, enfin, un hybride vampire pour être exacte. Belphégor... Moi qui pensais avoir trouvée un nouvel ami, quelqu'un à qui m'accrocher pour avancer de nouveau, faire quelque chose de cette éternité, et finalement, arrivée dans une nouvelle ville à l'autre bout du monde, ayant suivie Bel pendant des jours, il me quitte au sens propre du terme. Il est mort... Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, quelqu'un est venu me l'annoncer. Qui était-ce ? Je sais pas non plus... En attendant, je me retrouve toute seule dans une nouvelle ville que je connais à peine. Alors ce que j'ai fait, c'est très simple, tout comme après m'être réveillée, j'ai erré dans cette ville. Je restais à l'appartement la journée, et je sortais la nuit. Moins de risque si j'ai faim. L'envie me manque cruellement, je ne sais pas où aller ni quoi faire, je ne connais rien ni personne de ce nouveau monde, et c'est tout juste si chose adresser la parole aux personnes autour de moi. Les souvenirs de Nékotopia sont toujours ancrées dans ma mémoire, et je ne sais plus à qui faire confiance ou pas, à cette époque tout le monde pouvait être un danger, un collaborateur de la milice, la mort pouvait se trouver n'importe où. Sauf que maintenant la mort je peux lui rire au nez. A quoi bon ?... Je suis prisonnière ici, toute seule, ne sachant pas où aller. Finalement, j'aurais pu supplier la mort de m'emmener avec Belphégor tant qu'elle se trouvait là. Pour deux raisons je n'ai pas pu la retrouver à ce même moment. Premièrement, je ne sais pas où était Belphégor, ce qui ne facilite pas la chose. Deuxièmement, je lisais des brochures qui parlaient de la nouvelle géographie, mentionnant une certaine île évitée parce qu'il s'agit de la demeure de tout ceux atteint par le même problème que le mien. La terre promise des zombies.

Après avoir ruminée pendant des jours, j'ai pris mon courage à deux mains, et je suis partie à la mairie de la ville pour me renseigner sur comment partir vers cette terre promise nommée Dreadful. Et c'est ainsi qu'après avoir rassemblée toutes les affaires que pouvait contenir mon petit sac à dos, je suis partie vers l'autre bout du pays pour rejoindre un port où embarquent les rares passagers se rendant sur cette mystérieuse île. J'ai parcourue le port de long en large et en travers pendant des heures pour trouver UN bateau qui passait par là où je veux aller. Et en plus de tout, il ne voulait pas prendre de passagers pour l'île. Après avoir fait un peu de bruit pour ne pas à avoir à rester pendant des jours ici à attendre qu'un capitaine souhaite bien dans sa bonté infinie me déposer là bas, un petit groupe de quelques personnes s'était formé à côté de moi. D'un regard surprit, je me tu à cause de ma timidité naturelle. En fait, ces gens là veulent aussi traverser l'eau pour rejoindre la dite île. Le capitaine a finalement capitulé face à ce petit groupe lui forçant la main et nous a laissé monter. Un sourire illumina mon visage, je pris place dans un coin de l'embarcation en attendant qu'on arrive à proximité.

Deux heures s'écoulèrent avant notre départ puis ensuite le temps parut s'arrêter, ou passer extrêmement lentement, ou alors nous avons navigué pendant des heures, je n'ai pas l'heure sur moi, c'est difficile à dire, et enfin, enfin, le bateau s'immobilisa, une chaloupe tomba à l'eau dans un bruit de claquement. Le capitaine nous lança depuis la porte de la cabine de navigation de nous en aller par l'embarcation et qu'il ne voulait plus jamais nous revoir. Ce qui m'étonna un peu, c'est qu'il ajouta que de toute façon nous n'embêterons plus aucun marin. Il peut croire ce qu'il veut, seul le destin décidera du futur.

Quinze minutes à attendre au fond de la barque pendant que les mâles, les vrais, rament en prouvant qu'ils sont bien plus endurants et plus forts, une plage de gravier racla le dessous de la barque. Terre atteinte. Je mis un pied à terre, puis l'autre, fit un signe aux autres passagers pour les remercier de la compagnie même si je ne leur ai pas parlé et aussi pour leur dire au revoir dans un sens.
Mon petit sac sur le dos, une grande inspiration/expiration, et je me met en route vers un tout autre monde. Le destin m'a laissé en vie quelque chose comme une centaine d'année après ma "mort" et Belphégor m'a rappelé que j'ai tout mes membres intacts. Alors mon nouveau but c'est de marcher, d'avancer soit pour trouver un endroit où je serais bien, soit continuer de marcher pour découvrir d'autres mondes. Tout ce qui me rattache à mon passé ne sont que des souvenirs, tout le reste à été enterré, alors à quoi bon se morfondre la dessus ? Une fois en haut de la plage, alors que je mettais en direction de la ville la plus proche, une voix m'interpella.


- Hé, Nadia !

Je me figeais sur place, les yeux un peu écarquillés, une pointe de stress, ou plutôt d'angoisse, m'envahit sur le coup. Je connais mon prénom, Belphégor le connaissait, et qui d'autre ?... Je tournais la tête en ayant vraiment peur de voir le visage qui venait de m'appeler. Une bouille pâle avec des cheveux mauves ternes me fixait. Sin ?.. Comment ?... D'autres souvenirs plus récents firent surface. Devil, mon bras, je passais une main sur la grande cicatrice qui traversait mon bras, recousu plus ou moins habilement suite à tout cela. Sur le moment, impossible de savoir si je devais lui faire confiance ou pas. Est ce que ce nécromancien est dans les parages ?... Si oui, je me barres. Où, je ne sais pas, surtout qu'il risque de mieux connaître cette endroit que moi. Sans diminuer la tension qui m'habitait, je tentais de lui répondre un peu faiblement.

Sin !... Hum... Qu'est ce que tu fais là ?...

_________________


J'écris en #14fcd9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Lun 10 Aoû - 8:17

Elle était mal à l'aise. C'était clair, ça se voyait sur ses traits et même si elle eut tenté de le cacher, il l'aurait quand même ressenti. Il fit une grimace. Cette nuit n'avait pas été de tout repos pour lui non plus... Devil lui avait lancé la zombie aux fesses et il se doutait bien que ça n'était pas pour plaisanter.

- Sin !... Hum... Qu'est ce que tu fais là ?...
- Un foutoir à surveiller. Répondit-il tout naturellement. Et toi ? Fatiguée des Méandres ?

D'un geste, il l'invita à la suivre, histoire de devancer le reste du groupe pour parler tranquillement. Le chemin était tracé sur un petit kilomètre puis le reste était à deviner, mieux valait être guidé par... Disons quelqu'un qui connait le coin ?
Il avait eu le temps de le visiter quelque peu lorsqu'il cherchait telle ou telle personne. Ça n'était pas vraiment compliqué puis si on se perdait... Il suffisait de se diriger à la musique. En général, on entendait un vieux violon résonner dans la nuit et c'était signe qu'il y avait fête au village... Ce qui était souvent le cas. Sinon c'était le piano en provenance de la taverne, un peu moins sonore mais audible au loin tout de même.

- Pour ce que j'ai pu en voir, c'est sympa ici. Pas mon truc, mais sympa. Les gens s'entraident, l'ambiance est pas mauvaise. Pas de guerre, pas de disputes, pas de pression extérieure... Tu te feras vite des amis. Oh, et je t'ai pas dit ? Les chambres à l'auberge sont gratuites et ils recherchent quelqu'un pour reprendre la boutique d'animaux-zombie. Bon, ça c'était surtout car Zune et sa clique avaient eu l'intelligence de démembrer les précédents propriétaires. L'un réduit en miettes, l'autre se cherchant toujours un bassin et tout ce qu'il y a en bas à sa taille. En attendant, elle avait laissé tomber la boutique, trop compliqué à gérer pour une seule demi-femme.

Ça va, c'était amusant de collecter les ragots. Le reste de l'embarcation les collaient toujours de plus ou moins près selon le niveau d'inconfort de la zombie et Anthem s'était rapproché mais ne pipait mot -normal pour quelqu'un n'ayant pas de cordes vocales me direz-vous-. Il observait la jeune fille, un peu curieux mais pas agressif parce qu'il était perdu bien trop loin de sa raison pour penser que cette fille existait pour de vrai. Le fantôme se fit la réflexion que le vampire n'était pas un très bon interlocuteur et que c'était pourquoi il se sentait plutôt seul ces derniers temps.
Il les avait ramenés jusqu'à la ville et le groupe suivait toujours, ceux qui pouvaient le voir pensant qu'il s'agissait d'une sorte de guide touristique ou un truc du genre. Ceux ne le voyant pas prenaient Nadia pour la guide. Le petit violet resta dubitatif face à un tel comportement. Il aurait définitivement dû les entrainer dans un piège, il trouvait ça gonflant que des gens le suivent aveuglément sans même laisser poindre la moindre trace de jugeote.
Nadia, au moins, restait méfiante et ç'aurait été ce qu'il aime chez elle si seulement elle avait eu une raison de l'être. Mais elle tirait la tronche pour la mauvaise chose et ça l'énervait car Devil restait également un sujet sensible chez lui.

- Écoute, ouais, Devil était un véritable enfoiré -il l'est toujours, d'ailleurs. Mais c'pas de ma faute ! Se défendit-il comme un enfant en tord. C'est pas comme si j'avais choisi de vous présenter ou quoi ! Puis, techniquement, il était pas si méchant... Enfin il ne l'avait pas été avec lui jusqu'à ce que la vampire pourpre ne s'en mêle... C'est ça qui avait tout fichu en l'air.

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nadia Fortune
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 4
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Bon
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Lun 10 Aoû - 23:35



- Un foutoir à surveiller. Et toi ? Fatiguée des Méandres ?

Avant de répondre, ma tête plongea en avant, mes yeux fixant le sol, des souvenirs refont surface, récents c'est sûr, mais j'essaye de ne plus trop y penser. Les Méandres, Esgualdin, et toute la solitude qui va avec, ça n'en finira surement jamais... Sin m'invita à le suivre d'un signe de main, je profitais de ce petit laps de temps pour qu'on se mette en route pour réfléchir avant de répondre. Est ce que j'allais lui raconter ma non-vie comme ça ? Bien sûr que non, surement pas.

C'est... Bien plus compliqué que ça...

Un silence s'installa, bien lourd, mais cela s'accordait à des paroles qui couvrent une vérité douloureuse, pas physique, pas du tout même, mais moralement, je ne pensais pas de mon vivant être mise à l'épreuve d'une telle manière. Si nous gagnons l'éternité et que notre corps en devient insensible à tout mal, l'esprit lui se fragilise et devient instable comme quelques brindilles empilées pour imiter un arbre, un simple coup de vent pourrait tout faire s'écrouler. Sin cherche un dialogue, c'est évident, je ne sais pas ce qu'il peut y gagner et dans quel intérêt il peut bien faire cela mais il le montre avec toute la franchise possible.


- Pour ce que j'ai pu en voir, c'est sympa ici. Pas mon truc, mais sympa. Les gens s'entraident, l'ambiance est pas mauvaise. Pas de guerre, pas de disputes, pas de pression extérieure... Tu te feras vite des amis. Oh, et je t'ai pas dit ? Les chambres à l'auberge sont gratuites et ils recherchent quelqu'un pour reprendre la boutique d'animaux-zombie.

J'acquiesçais d'un simple mouvement de tête. A peine arrivée, et j'ai déjà une opportunité pour trouver du travail et me faire une place dans cette nouvelle société. Pourquoi pas après tout, cela me changera de l'errance sans objectif à laquelle je me suis adonnée jusqu'à maintenant.
Un autre silence bien lourd s'installa...
Je n'avais pas fais attention avant, mais qui est ce type si près de nous deux ? Il n'a pas dis un mot depuis tout à l'heure, n'a pas fais un seul geste distinct, et n'a pas l'air plus inspiré que ça par ce qu'il se passe autour, non, il me regarde, il m'observe. Je n'ose pas le regarder dans les yeux, je ne fais que vérifier où ses yeux portent de temps en temps du coin de mon oeil. Il ne me met pas non plus en totale confiance. Sans même vraiment en décider ainsi, ma main gauche vint se plaquer sur la cicatrice de mon bras droit, et c'est tout à fait possible que ce geste ai fait réagir Sin, mais il me surprit vraiment sur le coup


- Écoute, ouais, Devil était un véritable enfoiré -il l'est toujours, d'ailleurs. Mais c'pas de ma faute ! C'est pas comme si j'avais choisi de vous présenter ou quoi !

Quelque part, au moment d'entendre ça, j'eu un léger soulagement, mais je restais méfiante, il peut parler comme ça de lui et toujours être copain comme cochon avec, je suis pas tout à fait convaincue.
Me plantant sur place, m'arrêtant sur ce chemin qui nous emmenait je ne sais où, j'osais pour la première fois depuis qu'on ai débarqué, regarder Sin droit dans les pupilles.

- Si jamais tu me ramènes à lui maintenant que je suis arrivée ici, je te jure sur ma mort que ce n'est plus la peine d'essayer de m'adresser un jour la parole. Et ça compte s'il est présent dans les cent mètres autour de moi, tu en seras tenu responsable. Je viens ici pour essayer d'oublier tout ça, alors c'est pas la peine d'essayer de trouver des excuses ou le pardon, il n'y en aura pas tant que tout ça n'aura officiellement pas existé.

Instinctivement, je frottais la grande cicatrice, comme si cela pouvait la faire disparaître avec ce que je venais de dire. Ce n'est pas sa faute ? Alors qu'il continu comme ça, sinon cela sera vraiment sa faute ! Qu'on me dise que je n'ai plus rien à perdre, ce sera en vain, il y a tant à laisser tomber derrière soi, et même des fois sans faire exprès.

_________________


J'écris en #14fcd9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Mar 11 Aoû - 20:13

- Si jamais tu me ramènes à lui maintenant [...]

- Pff.. Répliqua le fantôme en levant les yeux au ciel. Il trouvait cela blessant qu'elle le croit assez fourbe pour lui faire un coup pareil... Cependant, il n'en était pas vexé. Tout cela lui passait au dessus de la tête, il avait l'habitude des paroles tranchantes. Continuant d'avancer, amusé, finalement, que tant de crétins les suivent sans hésiter, ils se rapprochaient de la destination souhaitée alors qu'une vieille mélopée résonnait déjà. Quelque chose de lancinant, de mélancolique. L'ambiance l'était moins aujourd'hui, le fléau des stouts, c'est à dire les touristes pour la plupart des autochtones, s'était émacié. On n'entendait plus parler du raffut provoqué par tel kidnapping ou telle bagarre. Tout allait à nouveau pour le mieux, on soufflait. Une tête munie de sa moelle épinière roulait sur le sol, passant sans s'arrêter devant eux.
Il n'y avait dans l'arrivage de Nadia que des morts. On ne se fatiguait donc pas à s'angoisser quant au vacarme futur, non, c'était de futurs voisins, de futurs amis. On ne crachait pas sur les partenaires de danse pour le bal crépusculaire ni sur les musiciens qui animeront les journées au bar, à attendre que le soleil, trop cruel pour une chair en décomposition, se couche. Une jeune fille que Sin identifia comme la Davina qui vivait au château Walker, couru vers le groupe. Elle s'arrêta cinq secondes face au fantôme, qu'elle reconnu, et prit Nadia par les mains.


- Bienvenue, onee-chan ! dit-elle d'une voix chantonnante avant d'aller également saluer les autres arrivants.
Quelques autochtones prirent les devants et allèrent également introduire les lieux aux petits nouveaux. Un vieux squelette, quelques zombies rivalisant avec l'âge qu'avait le fantôme, voir même un peu moins adultes. L'accueil n'était pas mauvais, tous savaient combien il était dur de tout quitter pour se retrouver dans un coin où la nourriture se fera rare. Il fallait rassurer les décédés aussi vite que faire se peut où leur négativité détériorera l'ambiance du village.
Pour sa part, le fantôme préféra écarter Nadia du groupe, il n'avait pas spécialement quelque chose à reprocher aux foules bienveillantes, mais il voulait avoir la petite pour lui tout seul.
Lorsqu'il l'avait vu pour la première fois, il l'avait comparé à sa petite sœur. Maintenant qu'il avait retrouvé Tako... Il trouvait Nadia un peu moins entêtée, plus sympathique que l'adorable petite peste qu'était la shinigami. Le caractère différait, c'est vrai, mais Nadia restait la version idéalisée qu'il avait eu de sa sœur avec quelques années de plus. Il l'aimait bien tout de même.

- Tu vois, pas de traces du nécromant. Alors, qui avait raison ? Il lui jeta la phrase d'un air espiègle, un peu comme un gamin cherchant à jubiler. Lui n'avait pas mûri du tout, il ne s'en défendait pas. Ils vont faire une visite guidée, mais crois-moi, si tu restes avec eux, tu vas tomber sur pleins de trucs inintéressants. Suis-moi, on fait tout de suite l'essentiel ! Le village s'étendait devant eux. Fières masures sans nom, dont les ruines ne trahissaient qu'un certain goût particulier, tout cela était bien loin de la désolation des méandres, de la ferveur de memory ou bien même du sérieux d'esgalduin ! Dans ce petit village sans nom, dressé peu loin de la plage et dont les rues étaient pavées de pierres dépareillées se jouait une ambiance bon enfant, à la fois triste et paisible. Les différents airs de musique s'échappant des bâtiments créaient une ritournelle d'une drôle de discordance, mais rien d'horrible à entendre cependant. Des éclats de rire s'élevaient de deux maisonnées plus loin, on les entendait parier en hurlant à qui aura les meilleures cartes. Rien de mort, ici, rien d'une fin. Dreadful était un continent de renouveau où le seul problème restait l'occupation, les gens s'ennuyant fermement. Ils faisaient de leur mieux, pourtant, et il y avait des improvisations scéniques, des soirées à thème, des bals dansants... Les commerces fleurissaient par-ci par-là et le troc d'os était à la mode. Dans des coins dissimulés, des maçons travaillaient à la construction d'un toit rétractable qui couvrirait tout le village lorsque le soleil se lèverait, permettant aux habitants de sortir sans contrariété la journée durant.

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nadia Fortune
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 4
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Bon
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Jeu 20 Aoû - 23:18

J'étais sérieuse, vraiment ! Alors pourquoi ne faire que soupirer, comme si tout cela n'avait pas d'importance, mais pour moi c'est important. Si je le croise de nouveau, je ne sais pas quel membre il va me retirer cette fois ou pire encore, je ne sais pas du tout quelle expérience il pourrait tenter, j'ai déjà fais les frais de celle qui me maintient en vie actuellement, alors je pense que c'est bon pour moi.

Nous avancions à nouveau dans le silence, même si ce dernier était un peu brisé par certaines discussions du groupe se tenant juste derrière nous trois, mais je n'y prêtais pas d'attention parce que ces gens me sont inconnus, et je me méfie des inconnus, alors je préfère ne pas me mêler de leurs affaires. Et la marche continua jusqu'à ce qu'une fille aux cheveux blonds sortie de nulle part pour nous souhaiter la bienvenue.


... Merci...

Le problème est que je ne m'attendais pas à ce qu'une petite tempête comme elle nous fonce dessus pour nous souhaiter la bienvenue mais il y a autre chose, je n'ai pas compris la deuxième moitié de sa phrase, est ce qu'il y a un dialecte propre à ceux qui vivent ici ? J'en apprendrais peut-être plus tard à ce sujet, mais je dois comprendre, sinon je risque d'être un peu à l'écart si je dois vivre en cette nouvelle terre.

Dans la foulée, plusieurs habitants nous rejoignirent afin de nous faire visiter la ville et, je suppose, le reste de l'île. Je n'allais pas refuser alors que je ne connais rien de l'endroit, mais ce fut Sin qui me tira à l'écart.


- Tu vois, pas de traces du nécromant. Alors, qui avait raison ?

- Mon séjour ne fait que commencer ici...

Je ne prêtais même pas attention à ce ton moqueur dans sa voix, ce n'était qu'un détail que j'ai vite appris à oublier il y a très longtemps, savoir s'en passer mais aussi savoir ignorer, maintenant ce n'est qu'un automatisme, et c'est plutôt utile je dirais.

- Ils vont faire une visite guidée, mais crois-moi, si tu restes avec eux, tu vas tomber sur pleins de trucs inintéressants. Suis-moi, on fait tout de suite l'essentiel !

J'acquiesçais d'un hochement de tête et me mise à le suivre alors qu'il me présente un peu le coin. Les rues sont rustiques, les maisons aussi, ça n'a rien à envier aux grandes demeures très luxueuses que j'ai pas voir à Nekotopia, mais ça n'est plus d'actualité. Des voix, des rires, de la musique, des commerces, des habitations, des quartiers, finalement, ici, les âmes qui trouvent refuge dans cet endroit, se raccrochent en grande partie à ce qu'ils connaissent depuis leur vivant. Habitations, commerce, activité professionnelle, retraite, éducation, divertissement, c'est une communauté comme une autre si l'on oublie l'absence totale de la mort qui frapper les habitants puisqu'elle est déjà passée une fois. Je peux faire quelque chose ici, je le sais, j'en suis sûre.

Est ce qu'il y a d'autres choses à voir ? Quelque chose qui ferait particulièrement la fierté des habitants ?

_________________


J'écris en #14fcd9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Mar 25 Aoû - 19:05

- Est ce qu'il y a d'autres choses à voir ? Quelque chose qui ferait particulièrement la fierté des habitants ?

Le fantôme fit mine de compter sur les doigts, réagissant immédiatement aux paroles prononcées comme le petit serviteur dévoué dont il avait pris l'habitude de garder le rôle.

- La boutique d'animaux, le théâtre, le laboratoire Cinq Flèches, le champ de citrouilles carnivores... Ah, j'oubliais. Un sourire se dessina sur ses traits alors que les souvenirs déferlaient dans sa tête. Oui, le parc d'attraction ! Ce n'était pas celui auquel il allait avec sa petite sœur à l'époque où il était encore innocent, où les rires se perdaient dans l'ivresse d'un manège tournoyant, où les seuls sentiments éprouvés étaient de joie... Mais il aimait tout de même l'idée qu'il y ait ici des manèges. Ils ont passés ces dernières années à le construire, mais Sombrebois a décidé d'établir un parc d'attraction sur ce continent... Après tout, c'est leur coin. Cela lui manquait. La dernière fois qu'il était allé essayer les manèges, il était encore mourant et accompagné de sa cousine Clarisse... Elle n'était pas vraiment la personne qu'il aurait aimé lier au mot 'amusement' ou 'parc' et il se doutait que refaire de nouveaux souvenirs par dessus ceux concernant une folle avec qui il avait eu deux enfants lui ferait du bien. Ça n'était pas qu'il n'avait jamais éprouvé d'affection pour feu sa cousine, mais la mort de cette dernière en cassait la saveur. Il l'avait poignardé, espérant ainsi rendre justice à sa maîtresse, qui l'aurait de toute manière achevé s'il ne l'avait pas fait. Le fantôme ne s'en voulait pas, non... Mais il en avait pourtant fait son deuil. A sa manière, il l'avait adorée. Sa joie de vivre, sa pureté... Tout cela, il l'avait détruit avec fracas, la jetant dans la boue. Quelque part, il gardait l'amère sensation d'un échec qu'il lui fallait oublier avant d'en être vraiment attristé. Cela te dira d'y aller... Qu'on y aille ensemble ? ...Quand ils ouvriront, bien entendu. Il était bien moins assuré, peut-être même un peu gêné d'une telle demande. Soudain faible, soudain à nu, il avait bien du mal à se convaincre que rien de tout cela ne le touchait. Clarisse avait été la première d'une longue série de victime, causée par une relation empoisonnée qu'il n'avait pourtant pas abandonnée. Il avait trahit sa famille, choisi un amour vain.
Et qu'est-ce qu'il se sentait con !

Retrouvant son sempiternel sourire, celui qui semble autant sadique qu'enfantin, il regarda autour de lui. Davina les avait suivi, de loin, il venait de la remarquer.

- Ano ne, je pourrais aussi vous accompagner onegai shimasu ? Bredouilla la petite fille, cherchant au fond d'elle la force de paraitre adorable. Sin s'en trouva troublé: elle le voyait ? Bonne chose. C'était toujours agréable d'être remarqué. Les personnes ne croyant pas aux fantômes ne s'apercevaient jamais de sa présence, mais les enfants étaient décidément de très plaisantes créatures. Anthem les avait suivi également, mais il n'avait pas grand rôle dans l'histoire sinon celui de garde du corps. Le fantôme le gardait à portée de main au cas où un problème se poserait ou bien si Nadia décidait de partir de son côté... Mieux vaut un muet que de se retrouver seul. Le fantôme avait une peur panique de la solitude, une phobie de l'abandon.

Nadia... Cette fille était décidément appréciable. Pas forcément affirmée, pas forcément exempte d'agacement, mais elle lui plaisait. De la tête aux pieds, elle avait une bonne bouille et ne le contrariait pas trop, ce qui était un bon point sachant qu'il était très mauvais adversaire. Il l'aimait bien, elle entrait dans son top cinq du peu d'amis qu'il avait. Un peu trop optimiste, il se dit qu'il pourrait en profiter pour la présenter à son ...Autre ami ? Il n'en avait pas tellement en fait. Réfléchissant vaguement, il se dit qu'il était bien seul. Devil... Était une grosse perte. Malik, il s'en fichait, le trahir avait été amusant. C'était même lui qui avait élaboré le plan pour planter plus profondément ce couteau dans son dos. Mais... Bon, Clarisse, bien évidemment. Et qui d'autre ? Ruko était morte toute seule. Cela ne l'avait pas ému. Il se retrouvait malgré tout bien seul maintenant.
Il serra les dents, par réflexe, même si cela n'a pas grand effet chez un fantôme.
Non, Turold et Nadia. Sinon il n'avait pas vraiment de potes. Ah si, il y avait bien cet élémentaire-là ! Takumei ? Takumai ? Takuma ? Quelque chose du genre mais il ne l'avait vu qu'une fois. Enfin, tant que ceux-là étaient en vie, c'était déjà bien. Même morts... Au moins sur cette terre. Oui, voilà ! Tant qu'il pouvait leur parler, il se sentirait bien.

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nadia Fortune
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseCerveaux : 4
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
100/100  (100/100)
Alignement: Chaotique Bon
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Dim 30 Aoû - 20:52

- La boutique d'animaux, le théâtre, le laboratoire Cinq Flèches, le champ de citrouilles carnivores... Ah, j'oubliais. Ils ont passés ces dernières années à le construire, mais Sombrebois a décidé d'établir un parc d'attraction sur ce continent... Après tout, c'est leur coin.

Après avoir entendue les quelques lieux énoncés par Sin, j'avais l'impression d'entendre à nouveau la liste des endroits où je devais aller à Esgalduin sauf pour les citrouilles carnivores. Et d'ailleurs, si elles sont si carnivores que ça, alors même si je suis une zombie, il y a quand même un risque à aller les voir... Ça me donne vraiment envie d'aller voir ce que ça peut bien être. Des citrouilles carnivores... Jamais entendue parler, encore un nouveau truc que je vais pouvoir découvrir. Par contre, le parc d'attractions, ça c'est une grande première ! Depuis toute petite je sais que ça existe, mais je n'en ai jamais vu un. D'après les quelques histoires qui se racontaient dans la rue, les parcs d'attraction sont des endroits où la vie n'a plus rien à voir, la magie règne et l'amusement est l'objectif principal à atteindre là-bas.

Cela te dira d'y aller... Qu'on y aille ensemble ? ...Quand ils ouvriront, bien entendu.

Bien sûre que je suis partante pour y aller ! Je n'en ai jamais visité de ma vie, et même de ma mort, jamais vu non plus ! A ce qu'il paraît c'est comme un autre monde en mieux, alors rien ne me fera renoncer à y aller si tu m'invites.

Jusque là, je suis restée assez neutre, mais l'évocation de ce parc et de chose qui me donne envie de découvrir me redonne le sourire. Pour une fois depuis très longtemps, peut-être une éternité sans mauvaise blague, je ne suis pas inquiète, je n'ai pas peur d'aller de l'avant, au contraire, je suis ici, et il y a des choses que je veux aller voir. Peut-être que cet endroit va me convenir finalement...

Par contre, il ouvre quand ce fameux parc ?

J'eue tout juste finie ma phrase, que la jeune fille de tout à l'heure venait de revenir, et comme tout à l'heure, je ne comprend que la moitié de ce qu'elle dit. Il faudra que je demande si c'est du coin, histoire de commencer à apprendre à parler comme tout le monde. Si elle veut continuer la balade avec nous, de mon point de vue il n'y a pas de soucis, mais je ne la connais pas du tout cette petite alors peut-être que Sin aurait une bonne raison de la refuser.

_________________


J'écris en #14fcd9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sin
est mon nom en ces limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseAge : 23
Profession : Conseillé de Zune De Laudreuil
Cerveaux : 74
Fiche RPG
Personnage
Inventaire:
Décrépitude:
0/100  (0/100)
Alignement: Loyal Mauvais
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv) Mar 22 Sep - 18:56

Enjouée, aussi. Cela ne faisait qu'accentuer la comparaison qu'il faisait bien maladroitement entre Nadia et Tako. Si la shinigami avait gardé un quelconque semblant de son ancien elle, il savait également que toutes deux s'entendraient bien.
Mais ses idées de présentations restaient à l'état de brouillon et n'avaient que pour seul utilité de cacher un malaise qu'il cherchait à ignorer, se jetant à corps perdu dans l'envie psychotique de profiter au maximum d'une amitié dont il ne bénéficiait que rarement.

- Par contre, il ouvre quand ce fameux parc ?
- Ano ne, je pourrais aussi vous accompagner onegai shimasu ?
- Heu... Oui, mais tu n'as pas besoin de nous accompagner pour y aller. Rétorqua Sin, un peu surpris d'une telle demande. La moue de la fille le fit se braquer. Mais oui, tu pourras nous suivre... Puis de se retourner vers Nadia, qui n'avait attendu que trop longtemps une réponse... Et le parc ouvre lorsque le cirque revient, oui. Quand exactement... Aucune idée, mais je sais que c'est bientôt.

Ils semblaient bien étranges, tous les quatre. Anthem au loin, Davina collée dans leurs jambes et... Eux deux. Nadia extatique à l'idée de grimper sur les manèges à sensations, lui, un peu maladroit parmi ce monde mais assez heureux pour en sourire. Il s'arrêta soudain, se rendant compte qu'avancer plus loin ne ferait que les perdre... ! Il n'avait aucune idée de la direction qu'ils devraient prendre pour aller... Aller où déjà ?
Sachant que le parc était fermé.
Sachant qu'elle n'aimait pas tuer et qu'il n'y avait ici de toute manière que très peu de gens qu'il serait possible de trancher sans que le sang caillé ne reste à l'intérieur du corps tel un couac agaçant, une mélopée ratée.
Il soupira d'exaspération. Les lieux calmes, les lieux gentils et accueillants ne lui correspondaient définitivement pas. Il se plaisait dans la luxure de la crasse et de la haine. ...Raccompagner Davina et amener Nadia au bar, l'inviter à danser au bal du cimetière, lui proposer une partie de basket-head au complexe sportif ? Garder l'enfant dans les pattes et se lancer dans une partie endiablée de dominos ? Indigo n'était pas compliqué, mais il n'était pas du genre à décider pour la troupe. Un leader, lui ? Certainement pas.

- Tu as une envie particulière pour ce soir ? Tu sais danser ?

_________________
Ah, j'espère que tu es prêt pour les déboires
Car le Diable a tiré ton numéro ce soir
Tu peux faire tes prières au besoin
Si tu t'enfuis tu n'iras pas bien loin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom en ces limbes
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: En recherche de titre (pv)

Revenir en haut Aller en bas

En recherche de titre (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreadful ; Zombies & Autres Décédés :: L'Océan :: Port des Récifs Ascérés-